27/05/2015

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919



- Lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, 700 juifs sont assassinés à Cherkassy sur le Dniepr (Ukraine).

1935

- Les juifs sont exclus de l'armée allemande.


1941

- En Yougoslavie, création du premier camp de concentration à Danica, où sont déportés les Juifs de Zagreb.


1942 



- 1 000 juifs sont déportés de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Maïdanek.

- 


Les SS massacrent 600 juifs à Parafianov (Pologne). 

Tous les malades de l’hôpital juif de Przemyslany (Ukraine) sont assassinés par la Gestapo. 



- 600 juifs sont exécutés par les SS à Luszki, district de Vilna (Lituanie).

- Ouverture d'Auschwitz III (Monowitz), Un camp de travail pour les usines IG Farben.


1944 



- 3 500 juifs du ghetto de Nyiregyhaza (Hongrie) sont déportés en trois jours au camp d’extermination d’Auschwitz.

24 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1241.

- A Francfort-sur-le-Main (Allemagne) une querelle éclate entre juifs et chrétiens à la suite de la conversion d'un enfant juif, désapprouvée par ses parents. L'affaire s'envenime au point que 180 juifs sont tués.

1420.

- Arrestations massives de juifs en Autriche, dont 800 sont expulsés. 1 000 juifs sont emprisonnés, car ils sont soupçonnés d'avoir profané une hostie à Enns (Haute-Autriche). Ils sont menacés de mort s'ils n'acceptent pas le baptême.

1943

- Arrivée à Auschwitz du Dr Josef Mengele. Il conduira des expériences dépassant toute l’horreur imaginable, injectant personnellement à ses patients du phénol, du gaz, du chloroforme ou de l’air. Il sélectionnait les personnes aptes au travail, envoyant d’un geste dédaigneux de la main les vieux, les enfants, les femmes enceintes, les blessés, les malades, vers les chambres à gaz.

1944.

- Liquidation du camp de Biala Podlaska (province de Lublin), où 300 artisans vivaient encore. Ces juifs sont déportés au camp de concentration de Maïdanek.

- Quand les trains bondés de juifs hongrois déportés s'arrêtent à la gare de Kysak (Slovaquie) en route vers les camps de concentration polonais, les Allemands qui les escortent détroussent et massacrent plusieurs juifs.

- Les 2 700 juifs de Papa (Hongrie) sont rassemblés dans un camp de concentration installé dans une usine.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.


1919

- 20 juifs sont massacrés au cours d’un pogrom auquel se livre l’Armée nationale ukrainienne dans la ville de Rovno

1942 



- 300 enfants du ghetto d’Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Chelmno. La secrétaire du Conseil juifs, Mania Rzepkovitch, refuse la dispense qu’on propose pour son fils qui part avec les autres. 



- Dans le ghetto de Dolhinov (Biélorussie), près de Vilna, les SS assassinent 4 500 juifs mais épargnent provisoirement 500 ouvriers qualifiés.

- 

Les nazis déportent 1 000 juifs de la ville de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Belzec.

1943.

- 1 000 juifs sont emmenés du ghetto de Stryj (Ukraine) pour être fusillés dans le cimetière juif.



1944

- 

12 000 juifs du ghetto de la ville de Munkacs (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.



- Les juifs de la région de Harangod et de Nyirjes, dans la Puszta, sont rassemblés dans al gare de Nyiregyhaza (Hongrie).

16 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

16 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1938.

- En Autriche mise aux travaux forcés des juifs à Mauthausen

1942.

- Dans le ghetto de Pabianice (Pologne), au cours de laquelle 150 juifs ont été tués, 8000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1943.

- Après quatre semaines de combats, la résistance du ghetto de Varsovie se termine : Les 56.065 survivants sont exécutés ou déportés directement dans les chambres à gaz de Treblinka. « Le quartier juif a cessé d'exister », déclare le général SS Stroop. Le Ghetto est rasé. Toutefois, les combats continuent jusqu'à la fin du mois.

- Dynamitage de la synagogue Tlomacki dans le secteur « aryen » de Varsovie.

1944

- A Auschwitz début de l'extermination des juifs de Hongrie sous la direction de Höss.

- Ce jour  un convois de 518 Juifs part du camp italien, Fossoli di Capri près de Modène pour Auschwitz.
Les italiens avaient crée le camp de transit de Fossoli du Capri et sera placé en mars sous commandement allemand

- 2 500 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'Auschwitz II - Birkenau, en théorie réservé aux familles. Comme les autres détenus, ils ont droit à certains privilèges jusqu'à ce qu'ils soient gazés dans la nuit du 11 au 12 juillet.

- Les premiers transports de juifs hongrois déportés arrivent au camp d'extermination d'Auschwitz.

 

13 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1241 



- A Francfort-sur-le-Main (Allemagne) une querelle éclate entre juifs et chrétiens à la suite de la conversion d'un enfant juif, désapprouvée par ses parents. L'affaire s'envenime au point que 180 juifs sont tués.


1420

- 

Arrestations massives de juifs en Autriche, dont 800 sont expulsés. 1 000 juifs sont emprisonnés, Ils sont menacés de mort s'ils n'acceptent pas le baptême.

1728.

- Comme un juif baptisé, Jan Philipowicz, désire revenir à la religion juive, l'Église ordonne d'arrêter tous les juifs de Lwow (Pologne). La plupart parviennent à fuir mais les frères Haïm et Joshua Reizes ainsi qu'un rabbin sont emprisonnés. Ce dernier réussit à s'évader et Joshua Reizes se suicide. Haïm Reizes est torturé publiquement puis brûlé sur le bûcher à côté du cadavre de son frère.

1919.

- Des unités de rebelles, alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, déclenchent un pogrom à Litine (province de Podolie). 8 juifs perdent la vie au cours de ce pogrome, qui dure jusqu'au 15 mai.

- Des troupes de l'Armée nationale ukrainienne se livrent à un pogrom dans la ville d'Ivantchik (province de Podolie). 2 juifs sont tués, un troisième blessé.

- 


6 juifs sont massacrés à NovoKonstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrome que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne. 



1938

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1942.

- 200 juifs sont arrêtés par les nazis et 5 abattus dans le village de Sinelnikov, près de Dniepropetrovsk (Ukraine).

1943.

- En dix jours, 3 500 juifs sont tués par les SS et la police ukrainienne à Przemyslany (Ukraine).

- 

A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

- Hans Frank envoie à Hitler une liste de biens juifs confisqués et volés : 94 000 montres d’hommes, 33 000 montres de femmes, 25 000 stylos, 14 000 ciseaux.

1944

- Liquidation du camp de Biala Podlaska (du côté de Lublin), où 300 artisants vivaient encore. Ces juifs sont déportés au camp de concentration de Maïdanek.



- Quand les trains bondés de juifs hongrois déportés s'arrêtent à la gare de Kysak (Slovaquie) en route vers les camps de concentration polonais, les Allemands qui les escortent détroussent et massacrent plusieurs juifs. 



- Les 2 700 juifs de Papa (Hongrie) sont rassemblés dans un camp de concentration installé dans une usine.

1944.

- Début de la déportation de 25 000 juifs d'Ujgorod (Ukraine ) et de sa région en direction du camp d'extermination d'Auschwitz. La déportation s'étend sur plusieurs jours.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 4 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et commandées par Volynetz se livrent à un pogrome de trois jours à Hachtchevaty (province de Podolie).

- 10 juifs sont massacrés et de nombreux autres grièvement blessés au cours d'un pogrom auquel se livrent à Monastiristch (province de Podolie) des groupes commandés par Klimenko, allié à l'Armée nationale ukrainienne.

- 23 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant cinq jours à un pogrom à Khmelnik (province de Podolie).

1938

- Tous les juifs d'Autriche reçoivent un ordre d’expulsion

1939

- Ouverture du camp de Ravensbruck pour les femmes. Le camp a fermé en avril 1944, Plus de 90 000 femmes y sont mortes.

1940. 

- 30 juifs se suicident après l'entrée des Allemands à La Haye.

- 2 prisonniers de guerre juifs sont assassinés par les nazis à Biala Podlaska (Pologne).

1941

- Une loi condamne les Juifs aux travaux forcés en Roumanie.

- Himmler autorise le Dr Sigmund Rascher à pratiquer des expériences médicales sur des prisonniers à Dachau.

1942

- Interdiction aux Juifs de posséder chiens, chats, oiseaux ...

- Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.

1942. 

- Des résistants juifs s'évadent du ghetto de Stolpce (Biélorussie) et rejoignent des partisans dans les bois.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 1 006 juifs déportés à Izbica (Pologne).

1943.

- En une semaine, 14 000 juifs sont déportés de Piotrkov (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Début de la déportation des juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 878 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp de concentration de Kaunas. 16 hommes juifs seulement survivent jusqu'à la libération.

- Un transport quitte Nagyszöllos (Hongrie) avec 3 400 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Début de la déportation de 26 000 juifs détenus dans la ville de Munkacs (Ukraine ). 14 000 d'entre eux sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les juifs de Hongrie sont déportés. Malgré leurs revers militaires, les nazis continuent, jusqu'au bout, d'acheminer les trains vers les camps.
Sur ces 435 000 Juifs provinciaux rapidement déportés du 15 mai au 8 juillet 1944, avec l'aide des forces de l'ordre hongroises, seuls 10 % ont été mis au travail forcé, les autres étant exterminés à l'arrivée à Birkenau.



12/05/2015

12 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1020.

- Le vendredi saint, un tremblement de terre suivi d'un ouragan ravage Rome. Le pape Benoît VIII fait arrêter un certain nombre de juifs accusés de profanation d'hosties. Ils « avouent tout » sous la torture et sont brûlés sur le bûcher.

1919.

- 170 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et plusieurs femmes juives violées quand des alliés de l'Armée nationale ukrainienne, déclenchent à Uman (Kiev) un pogrome qui dure cinq jours.

- 314 juifs sont massacrés et deux femmes juives violées au cours d'un pogrome commis sur une grande échelle à Gaissin (province de Podolie) par des unités liées à l'Armée nationale ukrainienne.

1942

- 2 750 juifs de Turobin et 1 000 juifs du village de Zolkievka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 1 500 juifs de Sosnoviec (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 001 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Izbica (Pologne).

- Les SS déportent 2 500 juifs de Krasnostav (U.R.S.S.) au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 2 500 juifs des provinces de Saxe et de Thuringe (Allemagne) arrivent au ghetto de Belzyce (province de Lublin), où le nombre d'internés atteint 4 500 âmes.

- Les quelque 2 000 juifs qui restent encore dans le ghetto de Gabin (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1943.

- Szmul Zygielbojm, membre du Conseil national polonais en exil à Londres, se suicide pour protester contre l'indifférence des Alliés devant le sort tragique des juifs de Pologne, qui ont lutté contre les nazis dans le ghetto de Varsovie.

1944.

- Environ 1 200 juifs de la ville de Bonyhad (Hongrie), où ils habitent depuis le milieu du XVIIe siècle, sont enfermés dans un ghetto.

1945

- A Birkenau, 1.500 Juifs sont gazés. C.est le premier gazage en masse daté.

1947

- la Légion Arabe lançait une offensive contre les village juifs du Goush Etzion, au sud de Yeroushalaïm. Les kibboutzim qui se trouvaient dans cette petite région luttaient déjà depuis quatre ans pour leur survie.

Déjà après les terribles événements de 1929 et la Révolte arabe de 1936, des Juifs avaient tenté en vain de créer quelques villages agricoles dans le Goush Etzion, et c’est en 1943 que le premier kibboutz, Kfar Etzion était créé. A sa suite, furent fondés Massouot Itsh’ak, Ein Tzourim et Revadim. Les trois premiers appartenaient au mouvement des kibboutzim religieux et le quatrième à l’ « Hashomer Hatzaïr ».

Dès avant la proclamation de l’Etat d’Israël, les Arabes s’en prenaient aux villages juifs du Yishouv, et imposèrent établirent notamment le siège du Goush Etzion, empêchant l’approvisionnement de ses habitants en nourriture, eau et matériel. Malgré l’héroïsme des habitants, et malgré plusieurs tentatives de l’extérieur de venir en aide aux assiégés (notamment la triste épopée des « Lamed-Hé ») Kfar Etzion tomba aux mains des Arabes le 13 mai 1948, à la veille de la Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël. La plupart des femmes et des enfants ayant été évacués du Kibboutz, presque tous les hommes qui étaient restés furent tués par les Arabes. Ceux qui se rendirent furent tués ensuite également, et seuls quatre parvinrent à s’enfuir. Les habitants des trois autres kibboutzim furent emmenés en Jordanie et furent libérés dans le cadre d’échanges de prisonniers.

10/05/2015

11 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

11 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1933

- Autodafé, des livres juifs, des Torah, tous les livres Juifs sont brûlé en public.

1942.

- 2 juifs sont pendus par la Gestapo à Bedzin (Silésie).

- 1 000 juifs déportés de Vienne (Autriche) arrivent à Minsk (Biélorussie), où ils sont conduits devant des fosses, qui viennent d'être creusées près de la gare, pour y être fusillés.

1943.

- 1 446 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1944. 

- Durant plusieurs jours, 15 000 juifs de Kassa (Hongrie) et de ses environs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Pendant plusieurs jours, 15 000 juifs parqués dans le ghetto de Satoraljaujhely (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1919. 

- 400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours d'un pogrom qui dure une semaine à Trostyanets (Podolie), déclenché sur les ordres de Drevinski, de l'Armée nationale ukrainienne.

1942. 

- Les SS assassinent 2 000 juifs à Szczuczyn (Biélorussie).

- 600 juifs déportés de Rozanka (Biélorussie) à Szczuczyn y sont assassinés par les SS.

- 800 juifs du ghetto de Lubartów et 1 500 juifs du ghetto de Markuszów (tous deux en Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 8 000 juifs sont déportés de Bedzin (Silésie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Beaucoup d'entre eux, originaires de la région d'Auschwitz, s'étaient réfugiés à Bedzin.

- En deux jours, 1 100 juifs de Voronovo (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt (Tchécoslovaquie) pour le ghetto d'Ossovo (Ukraine).

- 1 500 juifs d'Orlovo (Biélorussie) sont assassinés dans la forêt de Borainik.

1943.

- 660 juifs sont fusillés à Skalat (Ukraine).

1944.

- Tous les juifs de Heves (Hongrie), au nombre de 10 000, sont déportés à Bagölyuk près d'Egercsehi.

1945

- Gross-Rosen, Le dernier jour de la guerre, les rescapés furent libérés par l’armée rouge, après avoir mardhé en tout 498 km.

19 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

19 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283. 

- Un enfant chrétien est trouvé mort près de Mayence, sur le Rhin (Allemagne) pendant les fêtes de Pâques. Un parent appelle la foule à se rassembler, accusant les juifs d'avoir tué l'enfant. La foule marche sur Mayence, où elle attaque et pille les maisons juives. 10 juifs sont tués.

1343.

- La communauté de Wachenheim (Allemagne) est victime d'une accusation de meurtre. Tous les juifs de la région sont brûlés sur le bûcher.

1506. 

- Émeutes antijuives à Lisbonne. Une foule de 10 000 Portugais, renforcée par des marins allemands, hollandais et français venus du port, pénètre dans le quartier des juifs convertis au catholicisme, où elle massacre hommes, femmes et enfants. Des bûchers sont édifiés dans plusieurs quartiers de la ville pour y brûler les morts et même les vivants. Le massacre se poursuit jusqu'au 23 avril. Environ 3 000 Juifs sont tués.

1919.

- A Vilna, des polonais se livrent à un pogrome qui dure quatre jours. Ils pillent les maisons juives, incendiant le quartier et tuent plusieurs centaines de juifs. Des centaines d'autres sont arrêtés et torturés.

- 11 juifs sont tués lors du deuxième pogrome auquel se livre l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Romanov (province de Volhynie).

1942.

- 1 500 juifs de Ciechocinek (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

19/04/1943 au 16/05/1943

- Révolte du ghetto de Varsovie. Armés de 17 pistolets et de quelques centaines de grenades, les insurgés ouvrent le feu, contraignant les Allemands à la retraite. Le lendemain, le ghetto est bombardé avec des mortiers. Les Allemands tuent tous les malades de l’hôpital de Czyste. La révolte continue jour après jour, avec de moins en moins d’armes. Les insurgés, abandonnés de tous, sont dirigés par Mordéhaï Anielewicz, de l’Hashomer Hatsaïr. Il avait défini la lutte des insurgés comme un combat « non pas pour la vie, mais pour le prix de la vie ». Les Allemands avancent patiemment, passant chaque rue du ghetto par les flammes. Arrivés à bout de forces et de munitions, quand le combat semble sans issue, des insurgés essaient de s’enfuir en utilisant les égouts. Le 3 mai, 21 femmes qui tentaient de s’échapper sont reprises et exécutées. Le 7 mai, Pawel Burskin emmène un groupe de combattants dans le secteur aryen de la ville. Ils sont repris et tués. Le 8 mai, les Allemands ont vidé presque tout le ghetto et la résistance se concentre au quartier général des insurgés, au 18 de la rue Mila. 120 combattants sont bombardés et gazés dans le bunker, parmi eux Mordéhaï Anielewicz et Berl Broyde, les dirigeants de la révolte. En tout 7 000 Juifs sont morts en combattant, 600 ont été tués dans les bunkers, 30 000 ont été déportés. Jusqu’au 12 mai, des petits groupes essayeront de s’échapper du ghetto. Des 400 000 Juifs que comptait le Ghetto de Varsovie à ses débuts, seuls 500 environ ont survécu à la guerre.

1943.

- Un vingtième transport quitte le camp de regroupement de Malines (Mechelen, Belgique) avec 1631 juifs, dont 262 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 150 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp en 1945.

1944.

- Les juifs de Nagykanizsa (Hongrie), au nombre d'environ 2 700, sont regroupés dans un ghetto.
Les juifs habitaient la ville depuis le début du XVIIIe siècle. La communauté était connue pour ses activités religieuses, culturelles et économiques florissantes.

1945.

- 15 juifs déportés de Hongrie sont fusillés et brûlés à Scheibbs (Autriche).

14/04/2015

14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.


1859.

- Des émeutes antijuives éclatent à Galatz (Roumanie), probablement à l'instigation des habitants grecs de la ville. Les synagogues sont saccagées, les maisons et les magasins juifs détruits, de nombreux juifs sont tués.

1942.

- 300 juifs soignés dans l'hôpital psychiatrique principal de Riga (Lettonie) sont conduits dans la forêt voisine de Bikerneku pour y être fusillés.

1943. 

- 500 détenus juifs du camp de travail forcé de Siedlce (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Un petit groupe parvient à se réfugier dans une forêt voisine, où il résiste aux nazis les armes à la main jusqu'à la fin de 1943.

- 1000 juifs sont tués lors d'une Action des SS et de la police ukrainienne à Sambor (Ukraine).

1944.

- 150 hommes de la communauté de Baja sur le Danube (Hongrie) sont arrêtés et déportés par un commando allemand.

- Un convoi de déportés quitte Athènes pour le camp d'extermination d'Auschwitz.



13 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

13 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1891.

- Quelques jours avant la fête de la Pâque, la fille du tailleur juif Sarda de Corfou (Grèce), âgée de huit ans, disparaît. On la retrouve morte le 13 avril. Bien qu'elle soit juive, une rumeur prend naissance rapidement : chrétienne, elle avait été adoptée par Sarda. Excités, les paysans des environs commencent à piller et à attaquer les juifs, qui se retrouvent assiégés dans leur quartier ou dans la forteresse de l'île.

1941.

- En ce jour, des nazis d'origine allemande  pillent les biens juifs dans la ville d'Osijek (Hongrie). Ils exigent une contribution de 20 millions de dinars. Les juifs sont ensuite chassés de la ville, dont la synagogue est incendiée et le cimetière juif profané.

- Première rafle de Juifs étrangers en France.

1942.

- 250 juifs de Chrzanơw (Cracovie) sont déportés vers le camp de regroupement de Turobin.

- Après la déportation des juifs des petites communautés environnantes à Wlodzimierz (Ukraine), 22000 juifs se trouvent internés dans ce ghetto. La première étape vers l'extermination consiste à les partager en deux groupes, celui des valides et celui des non-valides. A partir du 13 avril, les non-valides sont emmenés quotidiennement hors de la ville, où ils sont tués.

1943.

- 3 000 juifs du ghetto de Bobrka (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

- 1204 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- Les nazis assassinent 2000 juifs dans le ghetto de Buczacz (Ukraine).

1944

- Départ de Drancy pour le camp d’extermination d’Auschwitz avec un convoi de 1500 déportés, 265 seront directement gazés à leur arrivée, 105 hommes et 70 femmes seront encore vivant à la libération.

1945

- 5 000 Juifs pris d’Auschwitz pour une marche vers Belsen sont enfermés dans une grange, mise à feu. De Juifs nombreux s’échappent.

26/11/2014

26 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1938

- Dans une lettre adressée à Speer, Göring écrit : en vertu des règlements, portant sur l’expulsion des Juifs des logements, magasins et entrepôts, il est prévu que l’inspecteur général du bâtiment (Speer) bénéficiera d’un droit de préemption sur les logements ainsi libérés.

1942

- 250 juifs de Brody (kraine) sont déportés par les nazis au camp d'extermination de Belzec. 20 juifs sont fusillés sur place.

- A Sarnova (Pologne), 2 juifs qui s'étaient enfuis du camp sont pendus par les SS.

- Les juifs du camp de regroupement de Berg, près de Tonsberg (Norvège), particulièrement surveillé par la police, sont transportés par mer à Swinnemünde, d'où ils sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, en même temps que des femmes et des enfants déportés de Hongrie.

1944

- Les juifs assignés au travail forcé à Budapest sont, en dépit de la protection du Portugal, déportés à Sopron où ils doivent édifier le " mur de l'Est ", destiné à défendre Vienne. Beaucoup mourront d'épuisement, de faim et de mauvais traitements.

- 

Heinrich Himmler, chef des SS, ordonne la destruction des fours crématoires du camp d'extermination d'Auschwitz.



18/06/2014

18 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.



1942

- 

2 500 juifs de Kolbuszova (Ukraine) sont assassinés en deux jours par les SS et la police ukrainienne.

- Les SS assassinent 1 200 juifs à Rudnik (district de Lvov). 



1943 



- 16 juifs de Bamberg et 70 autres de Nuremberg (Allemagne) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 



1944

- 

Les 250 juifs de la communauté de Kalocsa (Hongrie) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

07/06/2014

7 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

7 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

1884 



- 6 adultes et 1 enfant juifs sont tués lors d'un pogrom où le pillage accompagne le massacre à Nijni-Novgorod (Russie). 



1891

- 

Une accusation de meurtre rituel contre les juifs de Konitz (Allemagne) s'accompagne d'une agitation antijuive. Quand le vrai coupable du crime, un boucher chrétien, est enfin arrêté, la foule chrétienne, enragée saccage la synagogue. 



1919 



- 4 juifs sont tués et de nombreuses femmes juives violées quand des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant deux jours à un pogrom à Lantzkuron.

1942

- 
Port obligatoire de l'étoile jaune en zone occupée, décrété par les autorités allemandes.

1943

- Le Reichsführer SS Heinrich Himmler est informé des résultant des expérimentations médicales sur des détenus. A Ravensbrück des femmes cobayes sont utilisées pour des expériences sur la stérilisation.

- A Auschwitz, le Dr Clauberg rapporte que 1 000 femmes et jeunes filles sont stérilisées par jour .

1944

- Pendnat 2 jours, 5 000 juifs de Györ (Hongrie) sont enfermés dans un camp.

- 

Les juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) sont déportés par les SS, en même temps que des non juifs qui ont tenté de les aider.