27/05/2015

26 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1171 



- Toute la communauté juive de la ville de Blois est brûlée sur le bûcher.



1905

- Des soldats russes et des cosaques se livrent à un pogrom dans la ville de Minsk (Biélorussie), où des juifs sont tués et blessés. De nombreux magasins juifs sont saccagés et pillés. 



1942

- 

Un transport de 1 000 déportés juifs de Vienne (Autriche) arrive à Minsk. on les conduit aussitôt dans des fosses près de la ville, où ils sont fusillés. 



- Internement de plus de 1.000 juifs par les fascistes italiens dans les camps de Salerne, Cosenza, Chiéti.

1943 



- 500 juifs du ghetto de Piotrkov Trybunalski (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Starachovice près de Radom, 40 femmes et enfants sont massacrés. 



- Les SS encerclent le quartier juif d'Amsterdam dont la majorité des habitants ne s'est pas pliée au recensement nazi. 3 300 juifs sont arrêtés et transférés au camp de regroupement de Westerbork. 



- Pendant trois jours est déclenchée contre les 6 000 juifs de Sokal (Ukraine). Beaucoup sont tués et les autres déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944

- Un convoi 3500 juifs Hongrois de la petite ville de Bilke arrive à Birkenau.

25 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096 



- Les troupes de la première croisade assiègent le château de l'évêque de Worms, sur le Rhin (Allemagne) où 300 juifs environ se sont réfugiés. Ceux qui n'acceptent pas le baptême sont égorgés ou se suicident.



1556 



- Une affaire de profanation d'hostie est jugée à Sochaczev. Une servante polonaise accuse son maître Ben Yacha et 4 autres juifs, ses complices supposés. 3 d'entre eux sont torturés, et, le 25 mai, Ben Yacha meurt sur le bûcher, bien que le roi de Pologne Sigismond-Auguste ait ordonné sa mise en liberté. 



1737

- 

A la suite d'un autodafé, 12 personnes sont brûlées sur le bûcher à Lisbonne, accusées de judaïser (pratiquer clandestinement la religion juive). 



1919

- 

400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours du troisième pogrom auquel se livrent en quatre mois des alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Radomysl (Kiev). 



1942 



- Le ghetto créé à Kovel (Ukraine) est divisé en deux parties, l'une destinée aux hommes et aux femmes encore capables de travailler, l'autre pour les vieillards et les malades promis à la mort. 



- 1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Lublin, puis au camp d'extermination de Maïdanek, où tous ces juifs sont assassinés, à l'exception d'un horloger utilisé par les nazis.



1943

- 

2 862 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 

203 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1.000 Tziganes Tchèques sont gazés à Auschwitz.

- Déportation des Juifs restant dans le camp de Danica.

1944

- Le représentant allemand à Budapest, le Géneral Edmund Veesnmayer, rapporte que 138 870 Juifs ont été déportés durant les 10 derniers jours.Dans les 6 jours qui suivent 60 000 Juifs seront encore déportés.

21 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- Les Haidamak (cosaques et paysans ukrainiens) de Simon Petlioura, commandant en chef de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Orinine (province de Podolie). 16 juifs sont tués, de nombreux autres battus à coups de plat de sabre et plusieurs femmes juives violées.

1921 



- Jaffa et à Tel-Aviv, 34 juifs sont massacrés par les Arabes

1935

- En Allemagne, interdiction aux juifs de s'enrôler dans l'armée

1942 



- 1000 juifs sont déportés du ghetto d'Olkusz (du côté de Cracovie) au camp d'extermination d'Auschwitz.



- 2 000 juifs d'Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- 

2 200 juifs de la ville de Korzec (Ukraine) sont conduits hors la ville et exécutés. Moshe Krasnostawski, président élu du Conseil juif, se suicide en signe de protestation. Le Conseil juif organise alors un groupe de résistance. Environ 50 juifs parviennent à fuir dans les bois.



- Des jeunes juifs du ghetto de Lida (Biélorussie) se réfugient dans la forêt de Naliboki, où ils se joignent à d'autres groupes de résistants dirigés par Tuvia Bielski. 



- Pendant trois jours, 4 300 juifs de Helm (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor. Parmi eux se trouvent également 2 000 juifs de Slovaquie transférés provisoirement à Helm. 



1943.

- Les résistants du ghetto de Varsovie envoient leur dernier message.

- A Mochy (Pologne) la Gestapo fusille un juif qui se préparait à sortir du camp pour chercher du ravitaillement.

1944

- 260 juifs de l'île de Crète (Grèce) sont internés à Héraklion par la Gestapo avant d'être conduits à bord d'un bateau que les Allemands vont couler.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 4 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et commandées par Volynetz se livrent à un pogrome de trois jours à Hachtchevaty (province de Podolie).

- 10 juifs sont massacrés et de nombreux autres grièvement blessés au cours d'un pogrom auquel se livrent à Monastiristch (province de Podolie) des groupes commandés par Klimenko, allié à l'Armée nationale ukrainienne.

- 23 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant cinq jours à un pogrom à Khmelnik (province de Podolie).

1938

- Tous les juifs d'Autriche reçoivent un ordre d’expulsion

1939

- Ouverture du camp de Ravensbruck pour les femmes. Le camp a fermé en avril 1944, Plus de 90 000 femmes y sont mortes.

1940. 

- 30 juifs se suicident après l'entrée des Allemands à La Haye.

- 2 prisonniers de guerre juifs sont assassinés par les nazis à Biala Podlaska (Pologne).

1941

- Une loi condamne les Juifs aux travaux forcés en Roumanie.

- Himmler autorise le Dr Sigmund Rascher à pratiquer des expériences médicales sur des prisonniers à Dachau.

1942

- Interdiction aux Juifs de posséder chiens, chats, oiseaux ...

- Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.

1942. 

- Des résistants juifs s'évadent du ghetto de Stolpce (Biélorussie) et rejoignent des partisans dans les bois.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 1 006 juifs déportés à Izbica (Pologne).

1943.

- En une semaine, 14 000 juifs sont déportés de Piotrkov (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Début de la déportation des juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 878 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp de concentration de Kaunas. 16 hommes juifs seulement survivent jusqu'à la libération.

- Un transport quitte Nagyszöllos (Hongrie) avec 3 400 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Début de la déportation de 26 000 juifs détenus dans la ville de Munkacs (Ukraine ). 14 000 d'entre eux sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les juifs de Hongrie sont déportés. Malgré leurs revers militaires, les nazis continuent, jusqu'au bout, d'acheminer les trains vers les camps.
Sur ces 435 000 Juifs provinciaux rapidement déportés du 15 mai au 8 juillet 1944, avec l'aide des forces de l'ordre hongroises, seuls 10 % ont été mis au travail forcé, les autres étant exterminés à l'arrivée à Birkenau.



10/05/2015

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1919. 

- 400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours d'un pogrom qui dure une semaine à Trostyanets (Podolie), déclenché sur les ordres de Drevinski, de l'Armée nationale ukrainienne.

1942. 

- Les SS assassinent 2 000 juifs à Szczuczyn (Biélorussie).

- 600 juifs déportés de Rozanka (Biélorussie) à Szczuczyn y sont assassinés par les SS.

- 800 juifs du ghetto de Lubartów et 1 500 juifs du ghetto de Markuszów (tous deux en Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 8 000 juifs sont déportés de Bedzin (Silésie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Beaucoup d'entre eux, originaires de la région d'Auschwitz, s'étaient réfugiés à Bedzin.

- En deux jours, 1 100 juifs de Voronovo (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt (Tchécoslovaquie) pour le ghetto d'Ossovo (Ukraine).

- 1 500 juifs d'Orlovo (Biélorussie) sont assassinés dans la forêt de Borainik.

1943.

- 660 juifs sont fusillés à Skalat (Ukraine).

1944.

- Tous les juifs de Heves (Hongrie), au nombre de 10 000, sont déportés à Bagölyuk près d'Egercsehi.

1945

- Gross-Rosen, Le dernier jour de la guerre, les rescapés furent libérés par l’armée rouge, après avoir mardhé en tout 498 km.

3 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.



1096.

- Des participants à la première croisade encerclent la synagogue de Spire, où se trouve l'une des plus anciennes communautés d'Allemagne, espérant tuer les juifs à la sortie. Mais ceux-ci ont été prévenus. 11 juifs, découverts hors de leur maison, sont massacrés.

1679.

- Lors du quatrième autodafé qui a lieu à Palma de Majorque, 46 personnes sont accusées d'être des judaïsantes, soit de descendre de juifs convertis par force et de pratiquer toujours la religion juive. Elles sont condamnées à la prison perpétuelle et tous leurs biens sont confisqués au profit de l'Église et de la Couronne.

1880

- Du 3 au 5 mai a lieu des pogroms à Odessa

1919.

- 13 juifs sont noyés au cours d'un pogrome déclenché à Gornostaipol (Ukraine) par les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et quelques groupes cosaques.

1920.

- 14 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées lors d'un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne dans la ville de Miastkovka (Ukraine).

1939.

- En Hongrie, la deuxième loi sur les juifs est promulguée. Elle leur interdit d'être ou de devenir juge, avocat, enseignant ou député.

1942.

- Les membres du Conseil juif de Bilgoraj (du côté de Lublin) sont fusillés pour avoir refusé de coopérer avec la Gestapo.

1944.

-10 000 juifs supplémentaires viennent s'ajouter aux 12 000 déjà enfermés dans une briqueterie à Kolozsvar (Roumanie). Tous seront déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

 - 35 000 juifs sont déportés du ghetto surpeuplé de Nadyvarad (Grosswardein, Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Les bateaux prisons Cap Arcona et Thielbach sont coulés devant Neustadt (Holstein, Allemagne). De nombreux juifs figurent parmi les victimes.

- 233 juifs hongrois de Debrecen sont fusillés dans le village de Persenbeug (Autriche) et leurs cadavres brûlés.

- A Lubeck, 500 Juifs sont tués en essayant d’atteindre un bateau contenant 7 000 Juifs qui doivent être évacués.

2 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

2 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.



1919.

- 5 juifs sont massacrés, des femmes juives sont violées et de nombreuses autres battues à coups de plat de sabre au cours du premier pogrome auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Orinin (province de Podolie).

1942

- La B.B.C. annonce un total de 700.000 victimes juives, exterminées par les nazis. 


- 3 000 juifs de la ville de Dunayevtzy, près de Kamenets-Podolskiy (Ukraine) sont assassinés par les nazis.

- Tous les juifs des Pays-Bas doivent porter désormais l'étoile jaune, qui leur coûte 4 centimes néerlandais

1943.

- Liquidation du ghetto de Miedzyrzec Podlaski (province de Lublin) : plus de 3000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- Liquidation du ghetto de Lukov (province de Lublin) : tous les habitants du ghetto sont tués.

1945

- Lorsque les SS durent évacuer Mauthausen, les détenus qui avaient été contraints de travailler dans le crématorium et les chambres à gaz, trois d’entre eux parvinrent à se cacher, tandis que l’ont fusillait les autres

- Les SS fusillent 223 juifs hongrois dans le camp de détention du village de Hofamt Priel (Autriche).

1er mai,ce jour-là, n'oubliez pas.

1er mai,ce jour-là, n'oubliez pas.



1265. 

- La communauté juive de Sinzig (Allemagne) est détruite à la suite des prédications du prosélyte Abraham, brûlé sur le bûcher en décembre 1 264. 61 hommes, femmes et enfants sont enfermés dans la synagogue, qui est incendiée.

1691.

- Au cours d'un autodafé 25 juifs baptisés, sont accusés de pratiquer en secret la religion juive à Palma de Majorque. Ils sont garrottés et brûlés sur le bûcher.

1920. 

- 32 juifs sont massacrés, 5 blessés et plusieurs femmes juives violées par des membres de l'Armée nationale ukrainienne à Vassilkovo (du côté de Kiev).

01/05/1935 au 01/08/1935

- Campagnes de boycott contre les juifs, et leur exclusion de nombreux lieux publics.

1940.

- Le ghetto de Lodz est créé par les nazis : la population juive de la ville doit abandonner ses appartements pour s'y installer.

1941

- Création du premier camp de concentration en Croatie à Danica, avec l'internement des Juifs de Zagreb.

1942.

- 2 100 juifs sont déportés de Dortmund (Allemagne) au camp d'extermination de Belzec (Pologne).

- Les SS tuent 22 juifs à Feodossia (U.R.S.S.).

- 4 000 juifs sont assassinés par les SS et les collaborateurs locaux à Dünaburg (Lettonie).

- 200 juifs de Lasoczyn (Pologne) sont déportés au camp de Lazarov.

1942.

- Les internés du ghetto de Dolhinov (Biélorussie), créé le 1er mai, sont assassinés un mois plus tard. Seuls 500 artisans juifs sont sélectionnés provisoirement pour travailler, et quelques jeunes gens parviennent à fuir et à rejoindre des groupes de partisans.

1943

- Les nazis tuent les 100 derniers juifs du camp de travail forcé de Wegrow (Varsovie).

- Les 2 500 derniers juifs du ghetto de Brody (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Maidanek. Quelques dizaines de juifs parviennent à s'enfuir et à rejoindre un groupe de partisans.

- 5 600 juifs de Wlodava (du côté de Lublin) sont déportés en trois jours au camp d'extermination de Sobibor.

1944

- Le « rendement » de Birkenau est porté à son maximum et atteint 12 000 personnes gazées par jour.



18 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1266. 

- Près de Rouen, procès d'un juif converti au christianisme : on ignore s'il s'était converti de son plein gré mais, revenu au judaïsme, il reste fidèle à sa religion. il est brûlé vif en ce jour.

1389.

- Début du massacre des juifs de Prague. Hurlant : « Le baptême ou la mort ! » la foule attaque les maisons juives. Comme les juifs refusent de se faire baptiser, plusieurs milliers d'entre eux sont massacrés et leurs cadavres brûlés avec des cadavres d'animaux.

1905.

- Début d'un pogrome au cours de la Pâque à Bialystok (Russie). Deux jours durant, les cosaques attaquent les juifs dans la rue puis dans les synagogues.

1939.

- La Slovaquie décide d'appliquer sur son territoire les lois antijuives des Allemands.

1942.

- 909 juifs de Ceské Budejovici (Tchécoslovaquie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent.

- Un transport de 1 000 hommes, femmes et  enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt. Une partie d'entre eux sera internée dans un camp près du village de Sawit (province de Lublin), où la plupart meurent d'une épidémie de typhus. Les survivants son déportés au camp d'extermination de Sobibor. Seules 3 femmes de ce transport survivent lors de la libération du camp par l'armée soviétique.

- Dispersion du ghetto de Lublin vers Sobibor, Belzec, Maïdaneck.

1943.

- Une révolte éclate dans le ghetto de Javorov (Ukraine). Les nazis en profitent pour massacrer 3 489 juifs. Quelques juifs seulement, cachés dans des abris, parviennent à survivre.

1944.

- 13 000 juifs de Munkacs (Ukraine) doivent quitter leurs maisons pour se rassembler et attendre leur déportation. Nombre d'entre eux doivent rester en plein air, victimes des intempéries.

14/04/2015

10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1882.

- Un pogrome éclate à Balta (ussie). Toutes les maisons juives sont pillées, 40 juifs sont massacrés, 170 blessés et 20 femmes violées. Au total, 1 250 habitations et magasins juifs sont détruits, 15 000 juifs, dont de nombreux enfants, réduits à la misère et à la mendicité.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Emiltchine (province de Volhynie). 6 juifs sont tués.

1941

- La Croatie se sépare de la Yougoslavie et prend son indépendance. Des mesures antijuives sont prises, des Juifs sont rançonnés. Une division SS musulmane est mise en place, avec comme objectif avoué la destruction du judaïsme de croatie. Synagogues et cimetières sont détruits. Le grand Mufti de Jérusalem, Haj Ami Al Husseini, viendra lui-même diriger cette division, avec le grade de général SS.

- Les Allemands occupent Zagreb (Yougoslavie). Ils commencent aussitôt à arrêter les juifs.
La vie culturelle de la communauté était active dans cette ville depuis le XIIIe siècle. Des artistes, des médecins, des savants et des intellectuels de renom y sont nés.

1942.

- 800 juifs sont déportés de Radziev Kusawski (Varsovie) au camp d'extermination de Chelmno (Kulmhof).

- Les nazis déportent 1 750 juifs de Leczyca (province de Lodz) au camp d'extermination de Chelmno.

- Les nazis déclenchent une Action contre les juifs de Kuty (kraine), causant 950 victimes.

- 1 650 juifs sont déportés du village d'Uchanie (Ukraine) au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.

1943.

- Heinrich Himmler, chef des SS, de la police allemande et de la Gestapo, interdit l'usage du terme codé Sonderbehandlung, « traitement spécial », pour désigner la liquidation des juifs. Il recommande d'utiliser à sa place le terme de Durchschleusung, « filtrage ».

- Les nazis arrêtent 45 juifs à Utrecht. Ils les conduisent à Amsterdam avant de les envoyer au camp de regroupement de Westerbork.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1484

- A Arles (France), des moines excitent la population contre les juifs. La communauté est attaquée, 50 juifs environ sont obligés de se convertir au catholicisme. Les autres sont tués.

1941

- Création du Ghetto de Kielce

- Pendant une semaine, 25 000 juifs sont arrêtés dans les rues du ghetto de Varsovie et déportés vers plusieurs camps de travail forcé de la région. La plupart d'entre eux périront.

1942.

- Les SS massacrent 1 500 juifs à Korzeniec (Vilna).

- En deux jours, 2 800 juifs de Kariw (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- En deux jours, 2 300 juifs de Rudki (Varsovie) sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

1945.

- Tous les détenus juifs du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) sont envoyés, par la marche forcée au camp de concentration de Flossenbürg.

1 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1899.

- La découverte du cadavre d'une jeune chrétienne dans une forêt près de Polna (Bohême) provoque une violente agitation anti­juive. On accuse les juifs de meurtre rituel. Leopold Hilsner, âgé de vingt deux ans, est arrêté et condamné à mort. Seule l'intervention de T.G. Masaryk, qui deviendra le premier président de la République tchécoslovaque, fait commuer la peine en prison à perpétuité. Une amnistie impériale remet Hilsner en liberté en 1916.

1933

- Mise en oeuvre du boycott contre les « violences juives », dirigée par le gauleiter de Franconie, Julius Streicher : des SA se postent devant les magasins juifs et cherchent à interdire aux clients d'y pénétrer en déployant des pancartes incitant à ne pas acheter chez les Juifs. Les mêmes scènes de boycott se déroulent devant les pharmacies, les cabinets médicaux ou locaux d'avocats.

1938.

- Le premier convoi de déportés quitte Vienne (Autriche) avec 151 personnalités, dont 60 juifs comprenant les chefs de la communauté juive, à destination du camp de concentration de Dachau.

1939

- Allemagne,décret permettant à tout propriétaire aryen d’expulser son locataire Juif.

1940. 

- Les Allemands ordonnent à 35 000 juifs de quitter Cracovie dans les trois mois. Beaucoup d'entre eux doivent abandonner tous leurs biens. 15 000 juifs seulement sont autorisés à rester.

1941

- Le ghetto de Chmielnik (Pologne) est créé par les nazis. 10 000 juifs, soit 80 % de la population de la ville, sont entassés dans un espace restreint, où beaucoup meurent de faim et d'épidémies. La vieille synagogue est détruite dès l'arrivée des nazis.

1942.

- 1 000 hommes, femmes et enfants sont à nouveau déportés du camp de concentration de Theresienstadt au ghetto de Piaski, près de Trawniki. Des groupes d'hommes, gardés par les SS, sont affectés à des travaux de construction. De nouveaux transports arrivant d'Allemagne portent à près de 7 000 le nombre des internés. Les conditions de séjour inhumaines provoquent des épidémies causant de nombreuses victimes.

1943.

- Un transport de juifs viennois arrive au camp d'extermination de Treblinka.

- Un transport quitte Vienne avec 72 juifs, déportés à Theresienstadt.

- A Auschwitz, les SS castrent tous les mâles du bloc 27, destinés à des expériences.

1944

- Sur le site d’exécution de Ponar, 68 000 corps ont été exhumés et brûlés. 
Un des prisonniers attelé à cette tâche, Itshak Doguim, reconnaît parmi les victimes sa femme, 3 sœurs et 3 nièces.


- Un transport de plusieurs centaines de juifs grecs arrive au camp d'extermination d'Auschwitz II- Birkenau. 1 500 hommes, femmes et enfants sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz.

29 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



29 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1283

- Accusée de meurtre rituel, la communauté juive de Mulrichstadt (Allemagne) connaît un sort identique à celui des juifs de Mayence : des membres de la communauté sont brûlés sur le bûcher.

1881

- 

Un pogrome éclate à Balta (Ukraine). La population de la ville, aidée par les paysans des environs, pille et détruit le quartier juif. De nombreuses femmes sont violées et beaucoup d'hommes assassinés.

1891

- 

Tous les juifs sont expulsés de Moscou.

1919

- La ville de Barzna (Tchernigov) est attaquée par des rebelles alliés à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 2 juifs sont égorgés, un autre est blessé.

1941
- Un Commissariat général au questions juives est confié au député antisémite, Xavier Vallat qui organise la ségrégation des juifs et la spoliation des biens juifs par leur "aryanisation".

- Création par le gouvernement de Vichy du commissariat général qux questions juives. Les comptes bancaires juifs sont bloqués.

1942

- 365 patients juifs de l'asile psychiatrique de Kiev (Ukraine) sont amenés par les nazis dans la forêt de Kirillov, où ils sont gazés dans des camions. 120 aliénés juifs sont encore assassinés par la suite.

1943

- Plusieurs centaines de juifs, en majorité des femmes et des enfants, sont exécutés dans le camp de travail forcé de Belzyce (Pologne).

- 600 hommes et femmes sont transférés au camp de concentration de Budzyn.

- Un troisième transport quitte Skopje (Yougoslavie) avec 2 500 juifs déportés au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

21:00 Écrit par dorcas dans Ce jour là, n'oubliez pas | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pogrome, vichy, juifs |  Facebook |

02/04/2015

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1350.

- Dans la ville d'Eger (Bohême), la foule, excitée par le sermon d'un franciscain, se rue au pillage. Toute la communauté juive est massacrée, à l'exception de Meïr, architecte de la synagogue locale, de sa mère et de sa femme.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Romanov (Volhynie). 8 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés.

- Les troupes de l'Armée nationale ukrainienne occupent la ville de Tetiev (Ukraine). 2 000 juifs se réfugient dans la synagogue. Les soldats y mettent le feu. Le bâtiment est entièrement détruit. De nombreux autres juifs sont tués par des soldats armés de sabres. Au total, 4 000 des 6 000 juifs de Tetiev périssent.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942

- En septembre 1941, le premier ghetto de Galicie avait été créé à Tarnopol (Ukraine). 12 500 juifs s’y trouvaient internés. En ce jour le massacre commence : 1 000 juifs sont fusillés par un commando allemand dans une forêt voisine.

- Les SS arrêtent 105 juifs dans le ghetto de Glebokie (Biélorussie) et les fusillent. Les jeunes juifs du ghetto cherchent alors à rejoindre les partisans soviétiques qui opèrent dans les bois.

- 

Un transport de plusieurs centaines de juifs originaires de Bratislava (Slovaquie) quitte le camp de travail de Sered à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Départ du camp de Drancy avec 1008 déportés pour le camp de Sobibor, 970 seront gazés à leurs arrivée, on ne connaît que 5 hommes survivant à la libération.

1943.

- Un deuxième transport de 2 500 juifs de Skopje (Yougoslavie) part pour le camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Liquidation du ghetto de Zolkiev (Ukraine), où 2 000 juifs sont assassinés. 100 jeunes hommes et 70 femmes juives sont déportés au camp de travail forcé à Janovska, à Lwow (Ukraine).

- 1 008 hommes et femmes quittent le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 970 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 5 juifs seulement vivent encore à la libération

1944

- En ce jour, de nombreux juifs d’Athènes sont arrêtés et déportés par les SS au camp d’extermination d’Auschwitz.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.

23 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1939.

- L'armée allemande occupe Memel (Lituanie). Le rideau se lève sur la tragédie des juifs qui y vivent.

1942

- La police locale, aidée par les « gardes de Hlinka », se livre à une rafle des juifs de Bratislava ( Slovaquie). Des centaines de juifs sont arrêtés et déportés au camp de travail de Sered.

1943.

- A 6 heures du matin commence la déportation des juifs de nationalité française internés au camp de Drancy. 780 juifs de Marseille et 580 Français non juifs accusés d'avoir violé la législation antijuive sont entassés dans des wagons à destination du camp d'extermination d'Auschwitz (Pologne).

- 1 250 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Un transport avec 4 000 juifs de Marseille quitte le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Le même jour, 994 autres hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 950 juifs sont gazés dès leur arrivée. Aucun ne survit

1944

- Rafle des Juifs de l'ex zone italienne de Grèce : 5.400 juifs sont déportés dont 1.725 d’Ioannina.

- 1 687 juifs de Janina (Grèce) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 599 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- L'armée soviétique entre dans Buczacz (Ukraine). 800 juifs environ sortent de leurs cachettes dans les forêts ou en d'autres endroits. Mais les Russes ne se maintiennent qu'une semaine et ne peuvent évacuer les juifs lors de leur retraite. Au cours de leur offensive, les Allemands assassinent presque tous les juifs de Buczacz. 100 seulement survivent à la fin de la guerre. En outre, 300 juifs qui avaient été déportés par les Soviétiques ont survécu en U.R.S.S.

17 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1190.

- Des émeutes éclatent contre les juifs d'York (Angleterre). La population est excitée par des croisés, des bourgeois et des gentilshommes. Les juifs se réfugient dans le château de la ville, assiégé durant six jours par la foule armée. La veille, les juifs les plus décidés se suicident. Les survivants ouvrent les portesj en ce jour, afin d'accepter le baptême. Ils sont tous, sans exception, massacrés par les émeutiers. La communauté juive d'York n'existe plus.

1905.

- A l'instigation du clergé, des passants juifs sont molestés dans la rue à Saratov, sur la Volga (R.S.F.S.R.).

1942.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes et femmes du camp de concentration de Theresienstadt arrive au camp de transit d'Izbica (Pologne). 300 jeunes juifs sont sélectionnés pour être envoyés au camp de travail de Janowice. Les 700 juifs restants sont soit fusillés, soit déportés au camp d'extermination de Belzec. De ce transport, seules 3 personnes survivent encore en 1945, lors de la libération.

- Les SS liquident le ghetto d'Ilya, au nord de Minsk (Biélorussie). 900 juifs sont massacrés. Joseph Rodblatt, président du Conseil juif, dirige la résistance armée. Il réussit à se réfugier dans la forêt avec un groupe de jeunes gens.

- Après la mise en service du camp d'extermination de Belzec (Pologne), deux transports, l'un provenant de Lublin et l'autre de Mielec, y arrivent avec plus de 6 000 déportés juifs. Le camp fonctionnera jusqu'en juin 1943. Les cadavres des fosses communes sont brûlés à partir de l'automne 1942. Au printemps 1943, les baraques sont détruites et l'ensemble du camp rasé.

- La Gestapo pend 17 juifs à Leczyca (Pologne).

- Début de la déportation des juifs de Lublin (Pologne) au camp d'extermination de Belzec. 15 000 juifs environ sont frappés par cette mesure. 1 500 juifs sont déportés quotidiennement.

- Déportations massives de Slovaquie : 60.000 Juifs sont envoyés à Auschwitz et Majdanek.

- Fonctionnement de la première grande installation fixe de gazage des déportés, à Belzec, suivie en avril de celle d »e Sobibor, et en juillet, de celle de Treblinka.

1943.

- Les nazis assassinent 1 500 juifs du ghetto de Lwow (Ukraine), dans une carrière de sable.

- Un nouveau transport avec 2 800 juifs de Salonique (Grèce) est formé pour être envoyé au camp d'extermination d'Auschwitz. Mais ces juifs sont finalement déportés à Birkenau, où ils sont assassinés.

- 964 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) à destination du camp d'extermination de Sobibor.

16 mars, ce jour-là, souvenez-vous. 



16 mars, ce jour-là, souvenez-vous.

 

1474.

- Début des persécutions contre les descendants des juifs baptisés de force lors des persécutions de 1391. Ils sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret (« judaïser »).

- Des bandes armées se répandent dans les rues de Ségovie. Les bandits pénètrent de force dans les maisons qu'ils saccagent, massacrant ceux qui s'y trouvent. Le châtelain de Ségovie intervient enfin en leur faveur, sauvant ainsi de la mort ce qui reste de la communauté.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura stationnent trois jours dans le village de Belokhitz (province de Volhynie), où elles se livrent à un pogrome. Elles massacrent 16 juifs et en blessent 2 autres.

1920

- Des bandes de rebelles commandes par l’ataman Tiutiunnik, allié de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, pénètrent dans la ville de Dachev (Kiev). Au cours du pogrome qui suit, 22 juifs sont massacrés et 31 blessés.

- 

La petite ville de Golta (province de Podolie) est occupée par des unités de rebelles conduites par Tiutiunnik. 10 juifs sont tués lors du pogrome qui suit leur arrivée.

1942

- Mise en place du camp d’extermination de Belzec, destiné à l’extermination des Juifs de Lublin, de sa région, et de la Galicie. 600 000 personnes y perdront la vie.

1943

- A Lvov, en répression au meurtre d’un officier SS par un Juif, 11 policiers Juifs sont abattus depuis un balcon, 1 000 autres sont exécutés.

1945.

- Le dernier juif de Prague est déporté au camp de concentration de Theresienstadt portant ainsi à 46 067 le nombre de juifs qui y ont été déportés.

13/03/2015

13 mars, ce jour-là, noubliez pas. 



13 mars, ce jour-là, noubliez pas.

 

1605

- Lors d'un autodafé à Lima (Pérou), 19 personnes sont accusées de judaïser. 6 sont brûlées en effigie, 3 sont brûlées sur le bûcher et 16 affirment se repentir. Ils doivent dans ce cas faire pénitence publiquement avant d'être privés de tous leurs droits civiques.

1919

- 

Des unités de l'armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Samgorodok (Kiev). 4 juifs sont massacrés.

1938

- La tragédie des 200 000 juifs autrichiens commence en ce jour, avec l'arrestation de notables de la capitale et des provinces, dont le président de la communauté Desider Friedmann, le vice-président Robert Stricker et le directeur Josef Loewenherz.

1942

- 650 juifs du camp de Hulievka (Ukraine) sont rassemblés par les SS pour être fusillés.

- Dans la ville de Belhatow (Pologne), la police pend 10 juifs sur la place de Narutowicza.

- Les allemands ont déjà tué 240 000 Juifs dans la seul Ukraine jusqu’à présent

1943

- Pendant deux jour le ghetto de Cracovie (Pologne) est liquidé. 2 000 juifs sont déports au camp d'extermination d'Auschwitz, 700 sont fusillés sur place.

- Mise en service d'un four crématoire supplémentaire au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Un transport de 113 juifs quitte Munich pour le camp d'extermination d'Auschwitz.

- 100 notables juifs de Salonique (Grèce) sont pris comme otages afin de garantir l'obéissance des juifs aux ordres des Allemands.

- Liquidation du ghetto de Cracovie, Lemberg, Czestochowa, Bialystok, Minsk et Wilno.

- Du 13 au 14 A Cracovie, 2 000 Juifs sont sélectionnés pour les déportations. Avant le départ du train, des centaines d’enfants, de vieillards et de malades sont exécutés. Les enfants de moins de 3 ans sont brûlés vivants. L’un d'eux, Shashne Hiller est sauvé par un couple qui souhaite le baptiser. Ils l’emmène chez un prêtre du nom de Carol Wollidja, qui refuse de le baptiser, affirmant que ce n’est pas là la volonté des parents. Carol Wollidja deviendra Jean Paul II.

08/03/2015

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1933

- Wilhelm Frick, ministre de l'intérieur allemand , annonce la fondation de camp de concentration

1940

- La police allemande ordonne à tous les juifs de Lodz/Litzmannstadt (Pologne) de déménager dans le ghetto de Baluty.

1941

- Création du ghetto d'Amsterdam.

- Pogrom à Amsterdam, à l'instigation du fasciste Mussaert et des occupants allemands.

1942.

- Pendant trois jours, 7 000 juifs du ghetto de Kutno (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno, où ils périssent tous.

- Plusieurs centaines de juifs de Kopyczynce et de Koropets sont amenés au ghetto de Monasterzyska (Ukraine) pour y être assassinés.

1943.

- 4 000 juifs, entassés dans quatre trains, quittent la Thrace (Grèce). Après un voyage de plusieurs jours, ils arrivent au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 1 200 juifs de Radochkowitz (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Tous les juifs de Thrace orientale sont déportés par train au camp d'extermination de Treblinka.

1944

- 1 015 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- 1 000 Juifs de Hollande sont déportés à Birkenau, parmi lesquels de nombreux malades.

1945

- Au cours de la nuit, 180 déportés, dont beaucoup de juifs, transférés du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne), sont fusillés entre la gare et le camp de concentration de Mauthausen parce qu’ils sont incapables d’avancer dans la neige profonde.

06/03/2015

6 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



 6 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1189

- Les émeutes de Lynn (Angleterre) se propagent jusqu'à la ville de Norwich. La foule s'en prend à la communauté juive. De nombreux juifs se réfugient dans le château de l'évêque. Ceux qui se trouvent encore dans leur maison sont tués et leurs biens pillés.

1194

- Cinq jours après le lynchage d'un déséquilibré juif qui avait tué une chrétienne dans un accès de folie à Neuss (Allemagne), la justice ordonne l'arrestation des siens. Ils sont cruellement torturés, mais, à l'exception de la petite sœur du jeune juif, ils n'acceptent pas le baptême. La mère est enterrée vivante et les oncles sont écartelés sur la roue.

1481

- Un autodafé a lieu dans la cité de Séville (Espagne). 6 hommes et femmes très honorablement connus dans la ville, et respectés, sont brûlés vifs pour avoir " judaïsé ", c'est-à-dire pratiqué le judaïsme en secret.

1484

- 

Un autodafé a lieu à Ciudad Real (Espagne) sur l'ordre du tribunal de l'Inquisition responsable de la province de Tolède. 4 enfants de juifs baptisé de force lors des persécutions de 1391, sont accusés de judaïser et brûlés sur le bûcher pour avoir refusé de se repentir.

1903

- Un des Premiers pogrom de Kishinev, déclenché à la suite du meurtre de Michael Ribalenko. La presse antisémite accuse les Juifs, les accusant notamment de meurtre rituel. Pendant trois jours, les pogromistes se déchaînent ; Le ministre de l’intérieur donne ordre à la police de ne pas intervenir. Ils tuent, massacrent, saccagent, violent. Le bilan : 47 morts, 92 blessés graves, 500 blessés et 799 maisons détruites.

1919

- 

Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Balta (Ukraine). 27 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et des femmes juives violées.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, commandées par Diatchenko, se livrent à un pogrome à Hachtchevaty (province de Podolie). En deux jours, 21 juifs sont égorgés, de nombreux autres grièvement blessés. Il s'agit du quatrième pogrome que connaît la ville. Il y en aura cinq en six mois.

1942

- Un transport de 997 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination de Riga (Lettonie).

- Le " petit ghetto de Sierpe (Varsovie) est liquidé. Ses 3 500 juifs sont transférés au ghetto de Mlawa, d'où ils sont tous déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 20 seulement des juifs du village survivront à la guerre.

1943

- 

Les nazis liquident le camp de Peresieka (Biélorussie). ils fusillent tous les artisans. Un groupe de 50 juifs fuit dans la forêt, où il se constitue en unité de partisans.

- Directive allemande à l'encontre des Juifs de Salonique : marquage des personnes juives de nationalité grecque et des magasins juifs; mise en ghetto avant le 25 février.

 - Le deuxième convoi de déportés à destination du camp de concentration et d'extermination de Maïdanek (Pologne) quitte Drancy (France). 998 hommes et femmes entassés dans des wagons partent vers l'est. 950 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 4 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945.

1944

- 1 000 juifs du camp de concentration de Dora-Nordhausen (Allemagne) sont transférés au camp de concentration de Maïdanek (Pologne).

04/03/2015

4 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.



4 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1649

- Après l'élection d'un nouveau roi de Pologne à Varsovie, au cours de laquelle le chef cosaque Bogdan Khmielnicki joue un rôle décisif, ses hordes regagnent l'Ukraine, où elles continuent à massacrer les juifs. Dans la ville d'Ostrog, les cosaques en tuent plus de 600.

1942

- Les 400 juifs restant à Donetsk (Ukraine) sont assassinés par les SS.

- 3 000 juifs de la ville de Baranovitchi (Biélorussie) et de ses environs sont tués par les nazis.

1943

- U convoi de déportés quitte le camp de regroupement de Drancy. 1 003 hommes et femmes sont envoyés au camp d'extermination de Maïdanek (Pologne). 950 déportés sont gazés dès leur arrivée. 3 juifs seulement survivent lors de la libération du camp, en 1945, par l'armée soviétique.

- les autorités Bulgares, ayant annexé la thrace et la Macédoine y arrêtèrent tous les juifs et les envoyèrent vers deux camps de détention, peu après les juifs furent transportés dans des wagons à bestiaux, escortés par la police bulgare, vers le port de Lom sur le Danube puis livrés aux allemands, ils furent envoyé vers le camps d’extermination de Treblinka, en tout, 11370 juifs furent déportés :livre de yad vashem

01/03/2015

1 er mars, ce jour-là, n'oubliez pas

1 er mars, ce jour-là, n'oubliez pas


1349

- La communauté juive de Worms, sur le Rhin, subit à son tour les persécutions consécutives à la peste noire. Le bourgmestre de la ville condamne les juifs à périr sur le bûcher. Plus de 580 d'entre eux meurent dans les flammes.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Skvira (Kiev). 13 juifs sont égorgés et 8 autres grièvement blessés.

- A Breslau, des nazis attaquent des avocats et des juges Juifs. C’est une des  première violence organisée contre les juifs par le régime nazi.

------------------------------

1936

Mars Souvenez-vous

Moi de Mars Interdiction pour la première fois aux Juifs de participer au scrutin (le scrutin du 29 mars étant destiné à plébisciter la politique d'Hitler, il est déclaré que c'est au peuple allemand et non aux Juifs que s'est adressé le Führer car les Juifs ne sont que des hôtes et ne sont pas des citoyens)

------------------------------

1940

- 

Le " jeudi sanglant " de l'histoire de Lodz/Litzmannstadt (Pologne). L'armée allemande organise un pogrome contre la population juive de la ville. Plusieurs juifs sont tués, les autres sont chassés dans le ghetto sans pouvoir emporter leurs affaires.

1941

- En ce jour, la ville de Plock (Pologne) est " plus de ses juifs ". Entre le 20 février et le 1er mars, 7 000 personnes environ partent à pied vers le camp de Dzialdowo. Les juifs des petites communautés des environs sont déportés vers d'autres camps. Tous ces juifs y périssent.

- 4 300 juifs du ghetto de Skiernievice (Pologne) sont déportés au ghetto de Varsovie.

- En France, les comptes bancaires des juifs sont bloqués.

1942

- L’extermination commence à Sobibor. Jusqu’en octobre 1943, on y a massacré 250.000 Juifs.

- A Belovchtchina (Russie), 800 femmes et enfants juifs sont fusillés par les nazis.

- Le ghetto de Kremenets (Ukraine) est bouclé hermétiquement, la garde renforcée. Les juifs enfermés dans le ghetto, ne recevant plus aucune nourriture et plus d 'eau potable, commencent à dépérir.

1943

- 5 000 juifs sont rassemblés dans une large tranchée creusée au centre du ghetto de Minsk (Biélorussie) où ils sont tués. Parmi les victimes figurent les pensionnaires de l'orphelinat du ghetto. Les membres du Conseil juif ont été obligés de creuser la fosse.

1945

- Le dernier transport de déportés du camp de regroupement de Risiera di San Sabba, près de Trieste (Italie), arrive au camp de concentration de Dachau (Allemagne). Le convoi se compose de juifs et de résistants italiens.

28/02/2015

28 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



28 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1670

- Les juifs de Vienne (Autriche) sont chassés de la ville par un édit de l’empereur Léopold 1er.

1942

- Début de la liquidation des femmes et des enfants juifs du camp de Sajmiste (Serbie, Yougoslavie). Par groupes de cent, les victimes sont enfermées dans de grands camions bâchés où elles sont asphyxiées par les gaz d’échappement.

- 1 000 juifs sont assassinés par les nazis dans le village de Lepel (Biélorussie).

- Des SS massacrent 36 juifs dans la ville de Feodossiya (Ukraine).

23/02/2015

23 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



23 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349

- Les persécutions consécutives à l’épidémie de peste noire ont touché la Suisse, où de nombreuses communautés juives sont exterminées. Les habitants de Saint-Gall brûlent tous les juifs sur le bûcher, les accusant d’empoisonner les puits.

1484

- Un deuxième autodafé a lieu à Ciudad (Espagne). Il dure deux jours. Le premier jour, une quinzaine d’hommes et de femmes sont brûlés sur le bûcher pour avoir judaïsé (c’est-à-dire pratiqué secrètement le judaïsme). 20 autres juifs, décédés, sont brûlés en effigie, ainsi que leurs ossements.

1941

- 2 700 juifs sont déportés du ghetto de Grojec (Pologne) au ghetto de Varsovie.

1942

- La déportation des juifs d’Odessa (Ukraine), est terminée. 43 trains ont conduit un total de 19.582 juifs vers les camps de concentration. Une cinquantaine de juifs sont morts dans chaque convoi par suite des conditions inhumaines de transport. Odessa est considéré comme « purifié de ses juifs ».

- 2 juifs sont pendus par la Gestapo à Leczna (Pologne).

1943

- 1 101 juifs internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.

 

20/02/2015

20 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

20 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349

- Le duc Albrecht d'Autriche protégea énergiquement ses sujets juifs lors des terribles persécutions, dues aux superstitions de l'époque, qui accompagnent l'épidémie de peste noire. Mais confronté de tous côtés à des ultimatums et à la menace de voir ses juifs brûlés, il décide de préserver sa souveraineté en devenant bourreau lui-même. Ainsi, le 20 février, les juifs sont brûlés sur le bûcher à Schaffhouse et à Thurgau (Suisse).

1941

- Premier jour de la liquidation du ghetto de Plock (Varsovie). Près de la moitié de la population juive est rassemblée puis déportée au camp de travail forcé de Dzialdowo.

- 

2 000 juifs de Blonie (Varsovie) sont conduits dans le ghetto de la capitale polonaise.

1942

- Des juifs de l'Anhaltlager (camp de prisonniers) de Nis (Serbie, Yougoslavie) sont fusillés sur la colline de Bubanj, toute proche.

- 600 vieillards et malades juifs de Zbarazh (Ukraine) partent à pied en direction de Tarnopol pour être fusillés durant le trajet.

18/02/2015

18 février, ce jour-là, n'oubliez pas

18 février, ce jour-là, n'oubliez pas

1943

- 1 000 juifs restés dans le ghetto de Chrzanov sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. 12 juifs seulement survivent aux atrocités commises dans le camp pour assister à sa libération par l’armée soviétique en 1945.

- 693 juifs âgés ou malades et le personnel médical de 43 hôpitaux et maisons de retraite de La Haye sont encore victimes des nazis. Ces juifs sont arrêts et internés au camp de regroupement de Westerbork.

1945

- Dans toute l’Allemagne, plus de 500 juifs protégés jusque-là par un mariage « mixte » sont arrêtés et déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

16/02/2015

16 février, ce jour-là, n'oubliez pas 



16 février, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1349

- Durant la nuit du 16 février, tous les juifs sont expulsés de Burgdorf sur l'Emme (Suisse), accusés de propager la peste. Le seigneur Eberhard von Kyburg les chasse de ses domaines et confisque tous leurs biens.

1919

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à Felchtin (Ukraine) à un pogrome qui dure deux jours. 485 juifs sont massacrés et 142 autres blessés, dont la plupart meurent rapidement. Tous les biens des juifs sont pillés.

- Des rebelles conduits par l'ataman Sokolovski, allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrome à Radomysl (iev). De nombreux juifs sont massacrés, beaucoup d'autres grièvement blessés et mutilés.

1920

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, atteignent Bobrik.  7 juifs son tués par les soldats et de nombreux autres blessés.

1940

- Constitution du ghetto de Lodz.

1943

- 

Maïdanek (Pologne) est officiellement défini comme un " camp de concentration ".

- 1 108 internés du cap de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.

- 

600 femmes, enfants et vieillard juifs du ghetto de Borislav (Ukraine) sont conduits à l'abattoir municipal pour y être massacrés.

14/02/2015

14 février, ce jour-là, n'oubliez pas

14 février, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1349

- Accusée d'avoir empoisonné des puits, toute la communauté juive de Strasbourg est condamnée à mort. Les 2 000 juifs de la ville, jeunes et vieux, sont brûlés sur un gigantesque bûcher.

1436

- Annulation du droit d'établissement et de résidence pour tous les juifs de Zurich.

1919

- Les soldats de l'Armée nationale ukrainienne de Petlioura entrent dans Stepanzy (Ukraine). 50 femmes juives sont violées par les soldats, tandis que les maris et les pères sont jetés en prison. 9 de ces femmes sont si grièvement atteintes qu'elles meurent le jour même.

1943

- A Kosow (Pologne), 1 800 juifs sont assassinés sur place par les SS.

- Les derniers internés du ghetto de Kolomyya (Ukraine), soit 1 500 personnes, sont conduits dans une forêt près du village de Szeparovtze pour y être assassinés. Kolomyya est déclaré " purifiée de ses juifs ". Sur les 15 000 juifs que comptait la ville, 25 seulement survivent à l'ère nazie.

09/02/2015

9 février, ce jour là, n'oubliez pas.

9 février, ce jour là, n'oubliez pas.

1919

- La ville de Belaya-Tserkov’ (Kiev) est touchée par un pogrome déclenché par des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. Beaucoup de juifs sont massacrés, d’autres blessés, de nombreuses femmes et jeunes filles juives sont violées.

1941

- A Amsterdam, des nazis, aidés par des soldats allemands, s’en prennent à des juifs qui refusent de se plier à la législation antisémite. Plusieurs jeunes gens résistent. 19 juifs sont arrêts et déportés, pour la plupart au camp de Mauthausen (Autriche) et au camp d’extermination d’Auschwitz, où ils succombent.

1942

- 150 juifs non-citoyens néerlandais et 30 enfants juifs de nationalité allemande sont transférés d’Utrecht (Pays-Bas) au camp de regroupement de Westerbork.

1943

- 1 000 juifs sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d’extermination d’Auschwitz. 816 d’entre eux sont gazés dès leur arrivée. 28 seulement, dont 7 femmes, survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz en 1945.

- 1 184 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) au camp d’extermination d’Auschwitz.

- Le comité local de l'Union générale des israélites de France (U.G.I.F.) est liquidé sur l'ordre de Klaus Barbie, chef de la Gestapo de Lyon. 86 juifs sont arrêtés et aussitôt déportés à Auschwitz.

- 950 Juifs sont déportés de Berlin, capitale du Reich, au camp d'extermination d'Auschwitz.