27/05/2015

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919



- Lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, 700 juifs sont assassinés à Cherkassy sur le Dniepr (Ukraine).

1935

- Les juifs sont exclus de l'armée allemande.


1941

- En Yougoslavie, création du premier camp de concentration à Danica, où sont déportés les Juifs de Zagreb.


1942 



- 1 000 juifs sont déportés de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Maïdanek.

- 


Les SS massacrent 600 juifs à Parafianov (Pologne). 

Tous les malades de l’hôpital juif de Przemyslany (Ukraine) sont assassinés par la Gestapo. 



- 600 juifs sont exécutés par les SS à Luszki, district de Vilna (Lituanie).

- Ouverture d'Auschwitz III (Monowitz), Un camp de travail pour les usines IG Farben.


1944 



- 3 500 juifs du ghetto de Nyiregyhaza (Hongrie) sont déportés en trois jours au camp d’extermination d’Auschwitz.

25 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1096 



- Les troupes de la première croisade assiègent le château de l'évêque de Worms, sur le Rhin (Allemagne) où 300 juifs environ se sont réfugiés. Ceux qui n'acceptent pas le baptême sont égorgés ou se suicident.



1556 



- Une affaire de profanation d'hostie est jugée à Sochaczev. Une servante polonaise accuse son maître Ben Yacha et 4 autres juifs, ses complices supposés. 3 d'entre eux sont torturés, et, le 25 mai, Ben Yacha meurt sur le bûcher, bien que le roi de Pologne Sigismond-Auguste ait ordonné sa mise en liberté. 



1737

- 

A la suite d'un autodafé, 12 personnes sont brûlées sur le bûcher à Lisbonne, accusées de judaïser (pratiquer clandestinement la religion juive). 



1919

- 

400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours du troisième pogrom auquel se livrent en quatre mois des alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Radomysl (Kiev). 



1942 



- Le ghetto créé à Kovel (Ukraine) est divisé en deux parties, l'une destinée aux hommes et aux femmes encore capables de travailler, l'autre pour les vieillards et les malades promis à la mort. 



- 1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Lublin, puis au camp d'extermination de Maïdanek, où tous ces juifs sont assassinés, à l'exception d'un horloger utilisé par les nazis.



1943

- 

2 862 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 

203 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1.000 Tziganes Tchèques sont gazés à Auschwitz.

- Déportation des Juifs restant dans le camp de Danica.

1944

- Le représentant allemand à Budapest, le Géneral Edmund Veesnmayer, rapporte que 138 870 Juifs ont été déportés durant les 10 derniers jours.Dans les 6 jours qui suivent 60 000 Juifs seront encore déportés.

24 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1241.

- A Francfort-sur-le-Main (Allemagne) une querelle éclate entre juifs et chrétiens à la suite de la conversion d'un enfant juif, désapprouvée par ses parents. L'affaire s'envenime au point que 180 juifs sont tués.

1420.

- Arrestations massives de juifs en Autriche, dont 800 sont expulsés. 1 000 juifs sont emprisonnés, car ils sont soupçonnés d'avoir profané une hostie à Enns (Haute-Autriche). Ils sont menacés de mort s'ils n'acceptent pas le baptême.

1943

- Arrivée à Auschwitz du Dr Josef Mengele. Il conduira des expériences dépassant toute l’horreur imaginable, injectant personnellement à ses patients du phénol, du gaz, du chloroforme ou de l’air. Il sélectionnait les personnes aptes au travail, envoyant d’un geste dédaigneux de la main les vieux, les enfants, les femmes enceintes, les blessés, les malades, vers les chambres à gaz.

1944.

- Liquidation du camp de Biala Podlaska (province de Lublin), où 300 artisans vivaient encore. Ces juifs sont déportés au camp de concentration de Maïdanek.

- Quand les trains bondés de juifs hongrois déportés s'arrêtent à la gare de Kysak (Slovaquie) en route vers les camps de concentration polonais, les Allemands qui les escortent détroussent et massacrent plusieurs juifs.

- Les 2 700 juifs de Papa (Hongrie) sont rassemblés dans un camp de concentration installé dans une usine.

10/05/2015

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283.

- Début du massacre des juifs de Rockenhausen (Allemagne). 13 juifs sont égorgés, d'autres convertis de force au catholicisme.

1338.

- Les juifs de Pulkau (Autriche) sont accusés de profanation d'hostie. La foule s'en prend à eux, les massacre et brûle leurs cadavres. Leurs maisons sont pillées.

1679.

- Un autodafé tenu à Palma de Majorque juge descendants de juifs convertis de force, qui pratiquent encore secrètement la religion juive. Ils sont condamnés à la prison et leurs biens sont confisqués.

1905.

- Un pogrom éclate à Jitomir (Ukraine). Il dure jusqu'au 26 avril. Des soldats participent au pillage des maisons juives. 22 juifs sont massacrés, 60 grièvement blessés.

1942.

- 800 juifs de Mielec (Pologne) et 1 000 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés vers le ghetto de Wlodava (province de Lublin).

- 600 juifs malades et âgés de Skalat (Ukraine) sont rassemblés dans la synagogue d'où ils partent pour la gare. Ils seront déportés au camp d'extermination de Belzec.

- Un nouveau transport de 1 000 hommes, femmes et enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour Lublin. Là, 350 juifs seront sélectionnés pour être envoyés au camp d'extermination de Maïdanek. Les 659 autres seront détenus dans le ghetto de Piaski : en juin 1942, on les enverra au camp d'extermination de Sobibor. 8 juifs seulement survivent jusqu'à la libération en 1945.

18 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

18 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1266. 

- Près de Rouen, procès d'un juif converti au christianisme : on ignore s'il s'était converti de son plein gré mais, revenu au judaïsme, il reste fidèle à sa religion. il est brûlé vif en ce jour.

1389.

- Début du massacre des juifs de Prague. Hurlant : « Le baptême ou la mort ! » la foule attaque les maisons juives. Comme les juifs refusent de se faire baptiser, plusieurs milliers d'entre eux sont massacrés et leurs cadavres brûlés avec des cadavres d'animaux.

1905.

- Début d'un pogrome au cours de la Pâque à Bialystok (Russie). Deux jours durant, les cosaques attaquent les juifs dans la rue puis dans les synagogues.

1939.

- La Slovaquie décide d'appliquer sur son territoire les lois antijuives des Allemands.

1942.

- 909 juifs de Ceské Budejovici (Tchécoslovaquie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent.

- Un transport de 1 000 hommes, femmes et  enfants quitte le camp de concentration de Theresienstadt. Une partie d'entre eux sera internée dans un camp près du village de Sawit (province de Lublin), où la plupart meurent d'une épidémie de typhus. Les survivants son déportés au camp d'extermination de Sobibor. Seules 3 femmes de ce transport survivent lors de la libération du camp par l'armée soviétique.

- Dispersion du ghetto de Lublin vers Sobibor, Belzec, Maïdaneck.

1943.

- Une révolte éclate dans le ghetto de Javorov (Ukraine). Les nazis en profitent pour massacrer 3 489 juifs. Quelques juifs seulement, cachés dans des abris, parviennent à survivre.

1944.

- 13 000 juifs de Munkacs (Ukraine) doivent quitter leurs maisons pour se rassembler et attendre leur déportation. Nombre d'entre eux doivent rester en plein air, victimes des intempéries.