22/02/2015

22 février, ce jour-là, n'oubliez pas. 



22 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349

- Les persécutions accompagnant l'épidémie de peste noire atteignent Schaffhouse (Suisse). Les membres de la communauté juive, avec leur rabbin, sont brûlés sur le bûcher.

- Après la communauté juive de Schaffhouse, celle de Zurich devient la proie des persécutions qui suivent l'épidémie de peste noire. Bien que le conseil municipal tente de protéger les juifs, il finit par céder à la pression de la foule. les juifs de Zurich sont brûlés sur le bûcher.

1501

- Un autodafé a lieu à Tolède (Espagne). Une femme juive convertie de force au catholicisme, qui se dit prophétesse, a été arrêtée par l'Inquisition. Ses disciples sont arrêtés eux aussi et condamnés à mort. 38 hommes qui ont cru en elle sont brûlés sur le bûcher aussi.

1941

- A la suite de l'agitation persistante et de la résistance opposée par les juifs d'Amsterdam aux nazis, ces derniers bouclent hermétiquement le quartier juif. 400 hommes sont arrêtés dans les rues. Ils sont déportés aux camps de concentration de Buchenwald et de Mauthausen où ils périssent pratiquement tous, à l'exception de deux ou trois survivants.

- A Varsovie, la vente de nourriture aux Juifs en dehors des limites du ghetto est interdite et punie de travaux forcés.

- Déportation de 289 otages juifs de Hollande vers le camp de Buchenwald. Un seul survivra à la fin de la guerre.

1943

- Conséquence d'un accident au cours duquel un juif a blessé un ukrainien, la communauté de Stanislavov (Ukraine) est anéantie par les SS et la police ukrainienne. 10 000 personnes sont massacrées dans le cimetière juif. Un mouvement de résistance juif, dirigé par Oska Friedländer et Auda Luft, lutte contre les nazis.

- 3 500 juifs de jendrzejow (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

- La Bulgarie accepte la déportation de 11 000 Juifs. Ils sont parqués dans 20 trains, qui s’arrêtent chaque jour pour enlever les corps de ceux qui sont morts dans la journée.

1944

- Un transport de 86 juifs de Narva (Estonie) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont tués sans délai.

- Un transport de 462 juifs de Fossoli (Italie) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés sont tués en quelques heures.

25/01/2015

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1338.

- Persécution des Armleder, ainsi appelés parce qu'ils se couvrent de pièces de cuir au lieu de l'armure métallique des chevaliers : des bandes de paysans et de vagabonds s'en prennent aux communautés juives de Franconie et d'Alsace entre 1336 et 1339. Armés de scies, de pelles et de massues, marchant derrière un emblème et une croix, les Armleder massacrent les juifs de Rufach (Alsace) dans un champ près de la ville, appelé par la suite Judenmatt, le « pré aux juifs ».

1941.

- 250 juifs de Jeziorna (Pologne) sont déportés vers le ghetto de Varsovie.

1942

- En Allemagne, 150.000 Juifs sont affectés au travail pour pallier le manque de prisonniers soviétiques

1943.

- 2 120 juifs du ghetto de Jasionovka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- 949 Juifs, internés au camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas), sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Le camp de concentration du Stutthof (Pologne) est libéré. On dénombre très peu de survivants.

- Début de la marche de la mort du camp de Stutthof.

24/05/2010

Holocauste

Holocauste

Holocaust(1978) n

Voici le livre qui inspiré une série télévisée que l’on n’est pas prêt d’oublier à travers le monde entier. Holocauste, c’est l’histoire de la persécution des juifs par les nazis de 1933 à 1945, vue à travers deux familles de Berlin dont les destins s’entrecroisent.

Les Weiss, bonne bourgeoisie berlinoise. Le père est médecin ; dès 1933, il sent la montée des périls. Son fils aîné, Karl vient d’épouser un catholique. Le plus jeune, Rudi, comprend vite que, pour un Juif, toute l’Allemagne hitlérienne va bientôt devenir intolérable.

En 1938, il quitte Berlin, passe en Tchécoslovaquie. Plus tard, la guerre venue, il rejoindra les partisans russes pour combattre à leurs côtés. En 1933, l’année du mariage de Karl Weiss, Erik Dorf, poussé par sa femme, vient solliciter un poste auprès de Heydrich, alors chef de la gestapo. Il va travailler avec lui et devenir peu à peu un des rouages essentiels de la redoutable machine à exterminer que mettent au point des bureaucrates et des techniciens allemands. Le récit comprend, en alternance, l’évolution des souvenir de Rudi weiss et des extraits du journal d’Erik Dorf.

C’est le déroulement implacable des événements que l’on connaît : les parents weiss sont déportés en Pologne et finiront à Auschwitz. Leur fils Karl, bien que marié à une catholique est envoyé à Buchenwald, puis au camp « privilégié » de Theresienstadt. Il mourra à Auschwitz.

De la famille Weiss, Rudi sera le seul survivant et c’est d’un Kibboutz d’Israël, qu’il évoque tout cela. Dorf, lui, aura le destin qu’il mérite.

On ne peut pas résumer ce livre foisonnant qui, à travers l’histoire de ces personnages, recrée la terrible saga de tout un peuple que la machine de guerre allemande a tenté de broyer mais qui, une fois de plus a survécu.

Auteur : Gerald Green