10/05/2015

30 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1940.

Isolement du ghetto de Lodz, enfermant 230 000 Juifs sur 4 km. Interdiction aux Juifs d'utiliser les trains

1349. 

- Les persécutions qui accompagnent l'épidémie de peste noire atteignent la petite ville de Radolfszell sur le lac de Constance. Accusée d'avoir empoisonné les puits, la communauté juive est exterminée.

1679. 

- Le troisième autodafé dans une série de cinq en une seule année a lieu à Palma de Majorque. 62 habitants sont accusés d'être des judaïsants (descendants de juifs convertis de force des siècles auparavant, qui pratiquent encore en secret la religion juive). Ils sont condamnés à la prison à vie. Leurs biens sont confisqués par l'Église et par la Couronne

1939.

En Allemagne, législation autorisant les propriétaires à procéder à l'éviction des locataires juifs

1940.

- Le ghetto de Lodz (Pologne), où 164 000 juifs doivent vivre entassés sur une superficie de 4 kilomètres carrés seulement, est entouré de barrières en bois et de barbelé destinés à l'isoler du reste de la ville.

1941. 

- Le gouvernement pronazi de Croatie (Yougoslavie) promulgue à Zagreb ses premières ordonnances raciales. Les juifs ne peuvent plus être fonctionnaires et ils doivent obligatoirement porter l'étoile jaune.

1942.

- Début de la déportation des juifs de Wloclawek (du côté de Varsovie) au camp de Chelmno. En une semaine, près de 20 000 juifs sont envoyés dans ce camp d'extermination, où ils périssent tous.

- Les SS tuent 300 juifs à Grybov (district de Cracovie).

- Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour le ghetto de Zamosc.

- Les nazis déportent 200 juifs du village de Brzesc Kujavski (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno, où ils périssent tous.

1943.

- Les 400 juifs de la ville de Florina (Macédoine, Grèce) sont conduits par l'armée allemande à la ville de Verria. Ils seront ensuite transportés à Athènes, pour être déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Environ 2 000 juifs originaires de la ville de Wlodava (province de Lublin) sont déportés par les nazis au camp d'extermination de Sobibor.

1944

- 2 000 Juifs sont transportés de Topolya en Hongrie vers Birkenau.

1945

- Marche de Juifs vers Theresienstadt. En essayant de s’échapper, 1 000 sont tués, 500 parviennent à Theresienstadt.

- Libération du camp de Ravensbruck ou 90 000 Juifs ont trouvé la mort.

- Marche de la mort : 11.000 déportés de Bergen Belsen, Sachsenhausen et Stutthof sont rassemblés à Lübeck. Il en meurt 1.000 en 3 jours. Les 10.000 survivants sont embarqués sur le « cap Arcona », le « Thielbek » et l’« Athen » et bombardés par erreur par les Anglais le 3 mai. Il en meurt 8.000.


02/04/2015

16 mars, ce jour-là, souvenez-vous. 



16 mars, ce jour-là, souvenez-vous.

 

1474.

- Début des persécutions contre les descendants des juifs baptisés de force lors des persécutions de 1391. Ils sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret (« judaïser »).

- Des bandes armées se répandent dans les rues de Ségovie. Les bandits pénètrent de force dans les maisons qu'ils saccagent, massacrant ceux qui s'y trouvent. Le châtelain de Ségovie intervient enfin en leur faveur, sauvant ainsi de la mort ce qui reste de la communauté.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura stationnent trois jours dans le village de Belokhitz (province de Volhynie), où elles se livrent à un pogrome. Elles massacrent 16 juifs et en blessent 2 autres.

1920

- Des bandes de rebelles commandes par l’ataman Tiutiunnik, allié de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, pénètrent dans la ville de Dachev (Kiev). Au cours du pogrome qui suit, 22 juifs sont massacrés et 31 blessés.

- 

La petite ville de Golta (province de Podolie) est occupée par des unités de rebelles conduites par Tiutiunnik. 10 juifs sont tués lors du pogrome qui suit leur arrivée.

1942

- Mise en place du camp d’extermination de Belzec, destiné à l’extermination des Juifs de Lublin, de sa région, et de la Galicie. 600 000 personnes y perdront la vie.

1943

- A Lvov, en répression au meurtre d’un officier SS par un Juif, 11 policiers Juifs sont abattus depuis un balcon, 1 000 autres sont exécutés.

1945.

- Le dernier juif de Prague est déporté au camp de concentration de Theresienstadt portant ainsi à 46 067 le nombre de juifs qui y ont été déportés.

19/02/2015

19 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

19 février, ce jour-là, n'oubliez pas.

1349

- Lors des persécutions accompagnant l’épidémie de peste noire, des massacres de juifs se produisent même dans des coins reculés de l’Allemagne. Toute la communauté du village de Saulgau est massacrée. Des juifs y vivaient depuis le XIVe siècle.

1919

- Des unités de l’Armée nationale ukrainienne atteignent la ville de Novo Mirgorod (Ukraine). Lors du pogrome auquel elles se livrent contre la communauté juive, 100 personnes trouvent la mort.

1941

- 1 010 juifs quittent Vienne (Autriche) pour Kielce (Pologne).

1942

- Ce jour devient célèbre comme le « Jeudi sanglant » pour les juifs du ghetto de Radom (Pologne), dont 40 furent fusillés dans les rues par les nazis.

- Le professeur August Hirt propose à Himmler de sélectionner 80 juifs du camp d’extermination d’Auschwitz, destinés à enrichir la collection de squelettes de l’université de Strasbourg. Il s doivent être tués par des piqûres, puis leurs cadavres seront bouillis afin de ne pas endommager les squelettes. Himmler approuve le projet. Cette collection est destinée à faire partie d’un « Musée juif » en préparation.

1943

- 1000 juifs sont déportés de Berlin au camp d’extermination d’Auschwitz

06/12/2014

6 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.


1348

- 

La communauté de la ville de Lindau, sur le lac de Constance, connaît à sont tour les persécutions accompagnant l'épidémie de peste noire. Tous les juifs sont égorgés ou brûlés.

1705

- L'Inquisition tient un autodafé à Lisbonne : un homme est brûlé vif parce que juif, ce qu'il affirme jusqu'à son dernier souffle.

1920

- Des unités liées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans le village de Voltchkii (Kiev) : 6 juifs sont massacrés et 3 autres grièvement blessés.

1938.

- Retrait du permis de conduire à tous les Juifs au motif que c'est une atteinte à l'honneur des automobilistes allemand de voir les Juifs sur les autoroutes

1940

- 300 juifs sont arrêtés par les nazis à Mlava (Varsovie) pour être déportés aux camps de regroupement de Miedzyrzec Podlaski, Lubartov et Lublin.

1941

- Les SS conduisent 8 000 vieillards, femmes et enfants juifs du ghetto de Riga (Lettonie) dans la forêt voisine de Rambuli pour les fusiller.

1942

- Les SS déportent 1 500 juifs du ghetto de Novy Dvor ((Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1943

- 212 juifs sont déportés de Milan et de Vérone au camp d'extermination d'Auschwitz.

17/11/2014

17 novembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 novembre
, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1278

- A la suite de perquisitions effectuées dans toute l'Angleterre, des juifs sont arrêtés sous l'inculpation de rogner les monnaies, c'est-à-dire de couper les coins des pièces et de faire fondre le métal. 680 juifs, dont de nombreux notables, sont emprisonnés dans la Tour de Londres. Leurs biens sont confisqués par la Couronne. 293 d'entre eux sont condamnés à mort et pendus.

1301

- 

Les juifs de Renchen (Allemagne) sont accusés de meurtre rituel : parmi eux, Noah ben Meïr, Kalonymos, fils du rabbin Yehuda ben Eleazar, et Yerahmiel ben Mechullan sont rompus sur la roue.

1349

- Les persécutions contre les juifs de Suisse, comme de l'Europe entière, frappent ceux de Winterthur, Diessehofen et d'autres villages, réfugiés dans la forteresse de Kiburg. Au nombre de 330, ils sont brûlés sur le bûcher.

1918

- Les unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et des groupes d'irréguliers atteignent la ville de Bobrovitzy (district de Tchernigov). Le pogrome qu'ils déclenchent cause la mort de 9 juifs. De nombreux autres sont blessés et mutilés.

1938

- Première législation italienne anti-juive. Les Juifs se voient fermer le service civil ; les Juifs devenus citoyens après 1918 sont privés de leur citoyenneté et doivent quitter l’Italie. Les officiers Juifs de l’armée italienne sont radiés. L’un deux, le Colonel de Segre, se suicidera devant ses hommes.

1942

- Les derniers juifs de Krasnik (province de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec. Plusieurs centaines d'entre eux parviennent à fuir dans les bois. 2 unités de partisans s'organisent pour lutter contre les nazis. Eduard Forst dirige l'une d'elles, le groupe Berek Joselowicz. 

Le dernier groupe de 30 juifs, chargé de travaux d'entretien au camp d'extermination de Treblinka, est fusillé par les SS.

1943

- 995 Juifs de Hollande sont envoyés à Birkenau. 531 sont gazés, y compris 166 enfants.

- Il ne demeurait plus dans les camps que quelques SS et des Ukrainiens. A Treblinka, il restait même un groupe de détenus Juifs employés à faire disparaître les baraquements et les autres installations, quand le travail fut fini, le derniers groupe de trente détenus de Treblinka fut fusillé en ce jour.

16/11/2014

16 novembre,ce jour-là, n'oubliez pas. 



16 novembre,ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1491

- A La Guardia (Espagne), 5 juifs sont arrêtés sous l'accusation d 'avoir tué un enfant dont le corps n'a jamais été retrouvé. 3 d'entre eux sont des juifs baptisés de force. Ils sont garrottés et brûlés. Les autres sont écartelés. Le dominicain Tomas de Torquemada, responsable des persécutions, vise à renforcer les sentiments antijuifs en Espagne.

1939.

- Destruction de l'académie talmudique de Lublin avec son immense bibliothèque.

1940

- Dans le ghetto de Varsovie, au cours de deux périodes (avant et après le 16 novembre 1940, date de l'enfermement du ghetto), les allemands mettent en place contre la plus grande communauté juive d'Europe, un lent processus de destruction physique, psychique et intellectuelle par la faim, le froid, la maladie et la terreur omniprésente

1941

- 

1 000 hommes, femmes et enfants juifs de Brno (province de Moravie, Tchécolosvaquie) sont déportés au ghetto de Minsk ( Biélorussie). 12 seulement survivront.

1942

- 15 000 juifs sont tués à Wlodzimierz (Volhynie, R.S.S. d'Ukraine) ça dure deux semaines.

- 761 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1943

- 

995 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.