27/05/2015

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919



- Lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, 700 juifs sont assassinés à Cherkassy sur le Dniepr (Ukraine).

1935

- Les juifs sont exclus de l'armée allemande.


1941

- En Yougoslavie, création du premier camp de concentration à Danica, où sont déportés les Juifs de Zagreb.


1942 



- 1 000 juifs sont déportés de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Maïdanek.

- 


Les SS massacrent 600 juifs à Parafianov (Pologne). 

Tous les malades de l’hôpital juif de Przemyslany (Ukraine) sont assassinés par la Gestapo. 



- 600 juifs sont exécutés par les SS à Luszki, district de Vilna (Lituanie).

- Ouverture d'Auschwitz III (Monowitz), Un camp de travail pour les usines IG Farben.


1944 



- 3 500 juifs du ghetto de Nyiregyhaza (Hongrie) sont déportés en trois jours au camp d’extermination d’Auschwitz.

29 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

29 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1241 



- La foule chrétienne envahit le quartier juif de Francfort-sur-le-Main : les maisons juives sont détruites et plus de 150 juifs, sur les 200 que comptait la ville, sont massacrés, dont 3 rabbins. Les survivants sauvent leur vie en feignant d’accepter le baptême.



1905



- Au cours d’un pogrom de trois jours à Brest-Litovsk (Biélorussie) de nombreux juifs sont attaqués et tués, des magasins juifs pillés et détruits par des soldats et des cosaques. 



1919 



- 70 juifs sont assassinés durant un pogrom par des membres de l’Armée nationale ukrainienne à Zlatopol (Ukraine).



1938

- 

Selon une loi promulguée par le gouvernement hongrois, le nombre de juifs dans les professions libérales, l’administration, les affaires et l’industrie ne doit pas dépasser 20 % du total de la branche considérée.



1942

- A Radzivillov près de Volyn  (Ukraine), 1 500 juifs sont conduit hors de la ville et abattus. A la suite de cette Action, les juifs organisent un mouvement de résistance dirigé par Asher Czerkaski.



- Pour la deuxième fois, 3 000 juifs d’Opole (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor.

- Décret de Vichy obligeant les Juifs français et la majorité des Juifs étrangers de plus de 6 ans vivant en France à porter l'Etoile jaune.

- es juifs n’ont plus le droit d’aller chez un coiffeur.



26 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1171 



- Toute la communauté juive de la ville de Blois est brûlée sur le bûcher.



1905

- Des soldats russes et des cosaques se livrent à un pogrom dans la ville de Minsk (Biélorussie), où des juifs sont tués et blessés. De nombreux magasins juifs sont saccagés et pillés. 



1942

- 

Un transport de 1 000 déportés juifs de Vienne (Autriche) arrive à Minsk. on les conduit aussitôt dans des fosses près de la ville, où ils sont fusillés. 



- Internement de plus de 1.000 juifs par les fascistes italiens dans les camps de Salerne, Cosenza, Chiéti.

1943 



- 500 juifs du ghetto de Piotrkov Trybunalski (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Starachovice près de Radom, 40 femmes et enfants sont massacrés. 



- Les SS encerclent le quartier juif d'Amsterdam dont la majorité des habitants ne s'est pas pliée au recensement nazi. 3 300 juifs sont arrêtés et transférés au camp de regroupement de Westerbork. 



- Pendant trois jours est déclenchée contre les 6 000 juifs de Sokal (Ukraine). Beaucoup sont tués et les autres déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944

- Un convoi 3500 juifs Hongrois de la petite ville de Bilke arrive à Birkenau.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1536.

- La deuxième bulle du pape Paul III instaure les tribunaux de l'Inquisition au Portugal, ouvrant la voie aux meurtres les plus cruels.

1919. 

- 6 juifs sont massacrés à Novo­Konstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrom que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne.

1938.

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1941

- Himmler autorise le service de santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.

1942.

- Un juif est pendu par la Gestapo à Warta (Pologne).

- Un premier groupe de 2 000 juifs est déporté du ghetto de Wlodava (du côté de Lublin) au camp d'extermination de Sobibor.

1943. 

- Le ghetto de Przemyslany (Ukraine) est liquidé. La ville est déclarée « purifiée de ses juifs ».

- A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.

22 mai, e jour-là, n'oubliez pas.


1919

- 20 juifs sont massacrés au cours d’un pogrom auquel se livre l’Armée nationale ukrainienne dans la ville de Rovno

1942 



- 300 enfants du ghetto d’Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Chelmno. La secrétaire du Conseil juifs, Mania Rzepkovitch, refuse la dispense qu’on propose pour son fils qui part avec les autres. 



- Dans le ghetto de Dolhinov (Biélorussie), près de Vilna, les SS assassinent 4 500 juifs mais épargnent provisoirement 500 ouvriers qualifiés.

- 

Les nazis déportent 1 000 juifs de la ville de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Belzec.

1943.

- 1 000 juifs sont emmenés du ghetto de Stryj (Ukraine) pour être fusillés dans le cimetière juif.



1944

- 

12 000 juifs du ghetto de la ville de Munkacs (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.



- Les juifs de la région de Harangod et de Nyirjes, dans la Puszta, sont rassemblés dans al gare de Nyiregyhaza (Hongrie).

21 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- Les Haidamak (cosaques et paysans ukrainiens) de Simon Petlioura, commandant en chef de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Orinine (province de Podolie). 16 juifs sont tués, de nombreux autres battus à coups de plat de sabre et plusieurs femmes juives violées.

1921 



- Jaffa et à Tel-Aviv, 34 juifs sont massacrés par les Arabes

1935

- En Allemagne, interdiction aux juifs de s'enrôler dans l'armée

1942 



- 1000 juifs sont déportés du ghetto d'Olkusz (du côté de Cracovie) au camp d'extermination d'Auschwitz.



- 2 000 juifs d'Ozorkov (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- 

2 200 juifs de la ville de Korzec (Ukraine) sont conduits hors la ville et exécutés. Moshe Krasnostawski, président élu du Conseil juif, se suicide en signe de protestation. Le Conseil juif organise alors un groupe de résistance. Environ 50 juifs parviennent à fuir dans les bois.



- Des jeunes juifs du ghetto de Lida (Biélorussie) se réfugient dans la forêt de Naliboki, où ils se joignent à d'autres groupes de résistants dirigés par Tuvia Bielski. 



- Pendant trois jours, 4 300 juifs de Helm (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor. Parmi eux se trouvent également 2 000 juifs de Slovaquie transférés provisoirement à Helm. 



1943.

- Les résistants du ghetto de Varsovie envoient leur dernier message.

- A Mochy (Pologne) la Gestapo fusille un juif qui se préparait à sortir du camp pour chercher du ravitaillement.

1944

- 260 juifs de l'île de Crète (Grèce) sont internés à Héraklion par la Gestapo avant d'être conduits à bord d'un bateau que les Allemands vont couler.

17 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 Mai 

 

1933

- les juifs ne peuvent plus souscrire d'assurance-maladie en Allemagne 

1934

- Allemagne, Les juifs sont privés d'assurance-maladie

1942.

- Ouverture du camp d'extermination de Sobibor, dans le district de Lublin. Début de l’extermination de masse.

- 2 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt  et le camp d'extermination de Sobibor.

- 2 000 juifs du ghetto de Zaviercie (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 95 juifs se trouvent déportés de Berlin au camp d'extermination d'Auschwitz.



15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 4 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et commandées par Volynetz se livrent à un pogrome de trois jours à Hachtchevaty (province de Podolie).

- 10 juifs sont massacrés et de nombreux autres grièvement blessés au cours d'un pogrom auquel se livrent à Monastiristch (province de Podolie) des groupes commandés par Klimenko, allié à l'Armée nationale ukrainienne.

- 23 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant cinq jours à un pogrom à Khmelnik (province de Podolie).

1938

- Tous les juifs d'Autriche reçoivent un ordre d’expulsion

1939

- Ouverture du camp de Ravensbruck pour les femmes. Le camp a fermé en avril 1944, Plus de 90 000 femmes y sont mortes.

1940. 

- 30 juifs se suicident après l'entrée des Allemands à La Haye.

- 2 prisonniers de guerre juifs sont assassinés par les nazis à Biala Podlaska (Pologne).

1941

- Une loi condamne les Juifs aux travaux forcés en Roumanie.

- Himmler autorise le Dr Sigmund Rascher à pratiquer des expériences médicales sur des prisonniers à Dachau.

1942

- Interdiction aux Juifs de posséder chiens, chats, oiseaux ...

- Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.

1942. 

- Des résistants juifs s'évadent du ghetto de Stolpce (Biélorussie) et rejoignent des partisans dans les bois.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 1 006 juifs déportés à Izbica (Pologne).

1943.

- En une semaine, 14 000 juifs sont déportés de Piotrkov (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Début de la déportation des juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 878 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp de concentration de Kaunas. 16 hommes juifs seulement survivent jusqu'à la libération.

- Un transport quitte Nagyszöllos (Hongrie) avec 3 400 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Début de la déportation de 26 000 juifs détenus dans la ville de Munkacs (Ukraine ). 14 000 d'entre eux sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les juifs de Hongrie sont déportés. Malgré leurs revers militaires, les nazis continuent, jusqu'au bout, d'acheminer les trains vers les camps.
Sur ces 435 000 Juifs provinciaux rapidement déportés du 15 mai au 8 juillet 1944, avec l'aide des forces de l'ordre hongroises, seuls 10 % ont été mis au travail forcé, les autres étant exterminés à l'arrivée à Birkenau.



12/05/2015

12 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

1020.

- Le vendredi saint, un tremblement de terre suivi d'un ouragan ravage Rome. Le pape Benoît VIII fait arrêter un certain nombre de juifs accusés de profanation d'hosties. Ils « avouent tout » sous la torture et sont brûlés sur le bûcher.

1919.

- 170 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés et plusieurs femmes juives violées quand des alliés de l'Armée nationale ukrainienne, déclenchent à Uman (Kiev) un pogrome qui dure cinq jours.

- 314 juifs sont massacrés et deux femmes juives violées au cours d'un pogrome commis sur une grande échelle à Gaissin (province de Podolie) par des unités liées à l'Armée nationale ukrainienne.

1942

- 2 750 juifs de Turobin et 1 000 juifs du village de Zolkievka (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 1 500 juifs de Sosnoviec (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 1 001 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Izbica (Pologne).

- Les SS déportent 2 500 juifs de Krasnostav (U.R.S.S.) au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- 2 500 juifs des provinces de Saxe et de Thuringe (Allemagne) arrivent au ghetto de Belzyce (province de Lublin), où le nombre d'internés atteint 4 500 âmes.

- Les quelque 2 000 juifs qui restent encore dans le ghetto de Gabin (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

1943.

- Szmul Zygielbojm, membre du Conseil national polonais en exil à Londres, se suicide pour protester contre l'indifférence des Alliés devant le sort tragique des juifs de Pologne, qui ont lutté contre les nazis dans le ghetto de Varsovie.

1944.

- Environ 1 200 juifs de la ville de Bonyhad (Hongrie), où ils habitent depuis le milieu du XVIIe siècle, sont enfermés dans un ghetto.

1945

- A Birkenau, 1.500 Juifs sont gazés. C.est le premier gazage en masse daté.

1947

- la Légion Arabe lançait une offensive contre les village juifs du Goush Etzion, au sud de Yeroushalaïm. Les kibboutzim qui se trouvaient dans cette petite région luttaient déjà depuis quatre ans pour leur survie.

Déjà après les terribles événements de 1929 et la Révolte arabe de 1936, des Juifs avaient tenté en vain de créer quelques villages agricoles dans le Goush Etzion, et c’est en 1943 que le premier kibboutz, Kfar Etzion était créé. A sa suite, furent fondés Massouot Itsh’ak, Ein Tzourim et Revadim. Les trois premiers appartenaient au mouvement des kibboutzim religieux et le quatrième à l’ « Hashomer Hatzaïr ».

Dès avant la proclamation de l’Etat d’Israël, les Arabes s’en prenaient aux villages juifs du Yishouv, et imposèrent établirent notamment le siège du Goush Etzion, empêchant l’approvisionnement de ses habitants en nourriture, eau et matériel. Malgré l’héroïsme des habitants, et malgré plusieurs tentatives de l’extérieur de venir en aide aux assiégés (notamment la triste épopée des « Lamed-Hé ») Kfar Etzion tomba aux mains des Arabes le 13 mai 1948, à la veille de la Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël. La plupart des femmes et des enfants ayant été évacués du Kibboutz, presque tous les hommes qui étaient restés furent tués par les Arabes. Ceux qui se rendirent furent tués ensuite également, et seuls quatre parvinrent à s’enfuir. Les habitants des trois autres kibboutzim furent emmenés en Jordanie et furent libérés dans le cadre d’échanges de prisonniers.

10/05/2015

10 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

10 Mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1427.

- Les juifs installés à Berne (Suisse)  sont expulsés de la ville.

1484.

- Des juifs sont tués à Aix-en-Provence, et la communauté de la ville souffre beaucoup quand des bandes de maraudeurs venus des provinces avoisinantes s'en prennent à elle.

1883.

- 100 habitations et entreprises juives sont saccagées au cours d'un pogrome à Rostov-sur-le-Don ( Russie).

1920.

- 100 juifs sont égorgés et de nombreux autres blessés quand des bandes de rebelles dirigés par Stepanski, un allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, déclenchent un pogrom qui dure huit jours à Jachkov ( Kiev).

1933.

- Sur la place de l’opéra, à Berlin, un autodafé rituel des écrits juifs, quelques 20.000 livrent furent brûlés parce que leurs auteurs étaient juifs ou simplement suspectés d’écrire dans un « esprit juif »

1940. 

- 600 juifs sont déportés de la région de Zaolzie vers le ghetto de la ville de Zaviercie (Pologne).

- Les Allemands occupent les Pays-Bas. 140 000 juifs y vivent à l'époque, dont 10 000 réfugiés d'Allemagne. Les occupants commencent à promulguer des ordonnances contre les juifs.

1940

- Les allemands envahirent la Belgique et balayèrent les forces armées en 3 semaines.

1942

- Le camp de Semlin est vide. « Il n'existe plus de problème juif en Serbie ».

- 5 000 juifs sont déportés du ghetto de Brzeziny Lodzkie (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.

- En deux jours, 2 000 juifs sont assassinés par les SS à Radun (Pologne).

- 500 juifs sont assassinés par les SS à Sluzevo (Varsovie).

- 1 500 juifs sont déportés de Sosnoviec (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Un ultime convoi de femmes et d'enfants quitte le camp de Semlin près de Belgrade (Yougoslavie). 6 juives seulement, mariées à des non-juifs, y restent encore. Les 8 000 juifs de Semlin sont tués par les gaz d'échappement dans des camions aménagés à cet effet.

1943. 

- Les nazis fusillent les artisans juifs encore en vie au camp de concentration de Salaspils près de Riga (Lettonie).

- La résistance du ghetto de Varsovie s'épuise. Environ 80 rescapés du ghetto s'enfuient par les égouts. La majorité d'entre-eux seront capturés.

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1919. 

- 400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours d'un pogrom qui dure une semaine à Trostyanets (Podolie), déclenché sur les ordres de Drevinski, de l'Armée nationale ukrainienne.

1942. 

- Les SS assassinent 2 000 juifs à Szczuczyn (Biélorussie).

- 600 juifs déportés de Rozanka (Biélorussie) à Szczuczyn y sont assassinés par les SS.

- 800 juifs du ghetto de Lubartów et 1 500 juifs du ghetto de Markuszów (tous deux en Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 8 000 juifs sont déportés de Bedzin (Silésie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Beaucoup d'entre eux, originaires de la région d'Auschwitz, s'étaient réfugiés à Bedzin.

- En deux jours, 1 100 juifs de Voronovo (Biélorussie) sont assassinés par les SS.

- Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt (Tchécoslovaquie) pour le ghetto d'Ossovo (Ukraine).

- 1 500 juifs d'Orlovo (Biélorussie) sont assassinés dans la forêt de Borainik.

1943.

- 660 juifs sont fusillés à Skalat (Ukraine).

1944.

- Tous les juifs de Heves (Hongrie), au nombre de 10 000, sont déportés à Bagölyuk près d'Egercsehi.

1945

- Gross-Rosen, Le dernier jour de la guerre, les rescapés furent libérés par l’armée rouge, après avoir mardhé en tout 498 km.

8 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1919.

- 39 juifs sont massacrés lors d'un pogrom à Raigorod (province de Podolie) par des unités alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.

1942.

- 3 500 juifs du ghetto de Konsko Vola (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- De même 1 500 juifs du ghetto de Baranów et 1 500 juifs de Markuszów (district de Lublin) sont envoyés au camp de Sobibor.

- La police municipale allemande tue 100 juifs à Szczebrzeszyn (Lublin).

- Les juifs de Lipniszki (Biélorussie), Traby et Duoly (Pologne), dont 1 250 seulement restent encore en vie, sont déportés au ghetto de Lida (Biélorussie).

1943.

- La résistance des juifs contre les nazis se poursuit dans le ghetto de Varsovie. La révolte a débuté le 19 avril. Les nazis atteignent l'état-major de la résistance. Une centaine de combattants, dont leur chef Mordehaï Aniwicz, meurent ce 8 mai.

- Ghetto de Varsovie : Suicide collectif d'une partie des insurgés survivants. 


6 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

6 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1543. 

- Un premier autodafé a lieu à Tomar. La fortune des « judaïsants » exécutés, qui descendaient de juifs aisés est confisquée par la Couronne.

1691.

- Une synagogue clandestine est découverte à Palma de Majorque et les « judaïsants » sont condamnés en conséquence. 25 personnes sont exécutées lors du principal autodafé, 22 étant garrottées avant d'être brûlées, d'autres sont brûlé vifs

1892. 

- 20 juifs sont tués et de nombreux autres blessés en deux jours de pogrome à Lodz (Pologne). Beaucoup de maisons sont pillées puis incendiées par la foule.

1941.

- 57 juifs du village de Vlacenica (Yougoslavie) sont arrêtés et massacrés près du village.

1942.

- 994 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie).

- 2 500 juifs du ghetto de Deblin (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.

1945

- La marche de la mort des jeunes femmes juives d'un camp de Gross-Rosen s’acheva près de la ville Tchèque de Volary. Ces femmes avaient été contrainte de marcher 800 km par un froid glacial pendant environ 3 mois. Quand elles furent libérées la plupart durent être hospitalisées, et beaucoup y moururent encore.

4 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

4 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1938

- Victime de sévices au camp de concentration d'Esterwegen, le journaliste Carl Von Ossietzky, antimilitariste et prix Nobel de la Paix 1935, meurt dans à l'hôpital Nordend de Berlin.

1940

- Début de la construction du camp d’Auschwitz.

1941. 

- Les autorités hongroises enferment 3 500 juifs environ dans le ghetto de Subotica (Yougoslavie).

1942.

- Début de la déportation des juifs de Bilgoraj (Pologne) au camp d'extermination de Belzec.

- Début de l'utilisation des gaz au camp d'extermination d'Auschwitz. Selon les estimations, le nombre de victimes variera entre 2 et 3,5 millions.

- Le camp d'extermination de Sobibor est édifié. Tout est prêt pour l'emploi des gaz. Au cours des premiers dix-huit mois de son existence, 250 000 juifs y seront assassinés.

1943.

- 1 187 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

27 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

27 avril, ce jour-là, n'oubliez pas



1940.

- Heinrich Himmler, chef de la police allemande et de la Gestapo, ordonne la création d'un camp de concentration et d'extermination à Auschwitz.
Le nom d'Auschwitz deviendra tristement célèbre dans l'histoire du martyre juif. Entre 2,5 et 3,5 millions d'êtres humains seront tués dans ce camp. Les victimes sont surtout juives, mais on compte également des gitans et des ressortissants de plusieurs nations européennes.

1942.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 998 juifs déportés à Wlodava (Pologne).

- Environ 2 000 juifs du ghetto de Wloclawek (Pologne), survivants des 13 500 juifs qui habitaient la ville, sont déportés au camp d'extermination de Chelmno. Ils sont assassinés dès leur arrivée. Le ghetto est entièrement détruit.

- 1 000 hommes, femmes et enfants arrivent du camp de concentration de Theresienstadt au ghetto d'Izbica (Pologne).

- 400 juifs environ sont transférés au camp de travail de Lublin. Après la liquidation du ghetto d'Izbica, les autres juifs de ce transport seront déportés au camp d'extermination de Maïdanek. Ils y périront tous, à l'exception d'une femme.

- 100 juifs, dont des membres de la résistance clandestine, sont arrêtés et fusillés au cours d'une rafle dans le ghetto de Tomaszov Rawski (Pologne).

1943.

- 196 juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 204 internés juifs du centre de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

- 2 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

1944

- Début du transfert des Juifs Hongrois dans les chambres à gaz d’Auschwitz. A la fin du transfert, le 9 juillet, ils seront 437.402.

1945.

- Les SS massacrent à la mitrailleuse 1 000 juifs dans la gare de Marienbad (Tchécoslovaquie). Ils font partie d'un groupe de 2 775 détenus évacués à pied de Rehmsdorf, camp dépendant de Buchenwald, vers le camp de concentration de Theresienstadt. 575 juifs seulement arrivent à destination, 1 200 autres étant morts.

26 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

26 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1343.

- Les juifs de Germersheim (Allemagne) sont accusés d'avoir commis un meurtre rituel : la communauté entière périt sur le bûcher.

1881

- Des pogromes éclatent dans toute la région de Kiev. Ils se prolongent jusqu'au 4 mai. Ces atrocités sont le fruit d'une propagande antisémite encouragée par le gouverneur. On comptera 762 victimes juives.Rien qu’en 1881 il y a eut plus de 100 pogroms.

1938

- Allemagne, enregistrement obligatoire de tous les biens et propriétés juives.

1944.

- Les juifs de la ville de Munkacs (Ukraine) sont rassemblés dans un ghetto installé dans deux briqueteries, privées d'installations sanitaires.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 19 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945. 

- Évacuation du camp de concentration du Stutthof  : les détenus sont transportés par mer jusqu'à Lübeck (Allemagne). Le voyage dure une semaine, de nombreux déportés meurent en cours de route.

 

24 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1288. 

- Les juifs de la ville de Troyes sont accusés de meurtre rituel. Lors de Pessah, un cadavre a été dissimulé dans la maison d'un notable juif. L'enquête est menée par les franciscains et les dominicains. 13 juifs, la plupart appartenant à la famille, se sacrifient pour sauver le reste de la communauté. Ils sont brûlés vifs sur le bûcher.

1905. 

- Un groupe de 14 jeunes gens de Tchudnovo (Ukraine) se rend à Jitomir afin d'aider les juifs qui y sont victimes des attaques de la foule déchaînée. En traversant Trojanovo, 10 d'entre eux sont sauvagement massacrés par des paysans.

1920.

- Au cours d'un pogrom à Hodorkov (Kiev), des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, égorgent près de 700 juifs et en blessent 800 autres en douze heures.

1941.

- Création d'un ghetto à Lublin : 34 000 juifs y sont entassés. Il leur est interdit d'en sortir. 10 000 juifs seront dispersés dans des ghettos plus petits du côté de Lublin.

- A Schkede, (Lettonie), 40 femmes juives employées par la police de sécurité) sont fusillées par les nazis.

1942.

- 600 juifs de Kossov (Ukraine) qui ne possèdent pas de permis de travail sont déportés au ghetto de Kolomyya.

- Plusieurs centaines de juifs de Kuty, considérés comme trop vieux ou trop malades pour travailler sont déportés. De nombreux déportés meurent au cours des marches forcées. A l'exception de 20 personnes, tous les juifs se trouvant encore à Zablotov sont déportés au ghetto de Kolomyya.

- La Gestapo pend 10 juifs à Warta (Pologne).

- Un transport quitte Nuremberg avec 650 juifs déportés au camp d'extermination de Belzec.

1943.

- En ce jour, 4 000 juifs sont assassinés à Izbica (du côté de Lublin).

- 3 500 juifs de Javorov (Ukraine) : une partie est massacrée, une autre déportée au camp de Janovska à Lvov/Lemberg.

1945

- Gazage de 1.441 malades à Mauthausen

17 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

17 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.


1942.

- Les limites du ghetto de Pinsk (Biélorussie) sont réduites. 400 juifs sont fusillés.

- 250 juifs sont déportés de Sanniki (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno, où ils périssent tous.

1943.

- 20 juifs de la ville d'Avignon sont transférés au camp de regroupement de Dran, d'où ils seront déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les SS et la police ukrainienne assassinent 500 juifs à Kozova (Ukraine).

- 250 juifs de Lechniôw (Pologne) sont conduits au centre de regroupement de Brody.

1944.

- Durant la Pâque juive, les SS encer­clent la ville hongroise de Nyiregyhaza, où ils arrêtent tous les juifs. En outre, les juifs de 36 communautés environnantes viennent les rejoindre dans un ghetto surpeuplé qui compte près de 18000 âmes.

1945

- Marches de Sachsenhausen et Ravenbruck : 17 000 femmes et 46 000 hommes sont évacués en profondeur du territoire allemand.

14/04/2015

15 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1881

- Un pogrome a lieu a Elisabethgrad (aujourd’hui Kirovohrad) rien qu’en 1881 il y en a eut plus de 100.

1938.

- Des émeutes antijuives éclatent à Dabrowa-Gornicza (Pologne). De nombreux juifs sont blessés et leurs biens saccagés.

1940.

- En ce jour le ministre de l’intérieur du Reich avait recenser les pensionnaires malade Juifs des établissement thérapeutiques ils  furent soumis à l’euthanasie, sans égard à leur aptitude au travail ou de leurs maladies. Ils commencèrent par les séparer des autres pensionnaires et les réunir dans des asiles.

1941.

- Les nazis arrêtent les membres du conseil municipal de Salonique (Grèce) et promulguent des ordonnances antijuives.

1942.

- 100 juifs de Paskuda (Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

1943.

- Les nazis massacrent 600 juifs de Kopyczynce (Ukraine).

1944. 

- Un groupe de prisonniers juifs de Ponary (Lituanie), chargés d'effacer toutes les traces des massacres de masse, tente de fuir. 25 d'entre eux sont tués, 15 parviennent à s'évader.

1945.

- Les troupes britanniques libèrent le camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne). Ils y découvrent 40000 survivants et 13000 morts, juifs pour la plupart.

- 40000 détenus du camp de concentration d'Oranienburg-Sachsenhausen (Allemagne) sont soumis à des marches forcées en direction de l'ouest. Des milliers d'entre eux périssent en route.

- 17000 femmes internées au camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne) sont envoyées à pied vers l'ouest, sans destination précise.

- Un transport quitte le camp de concentration de Neuengamme, près de Hambourg. 1000 juifs sont conduits au camp de travail forcé d'Ebensee. Le « voyage » dure deux semaines, et de nombreux déportés périssent en route.

- Les Anglais libèrent... Bergen Belsen : à leur arrivée, 13.000 cadavres jonchent le sol au milieu de 60.000 « survivants ».


14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

14 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.


1859.

- Des émeutes antijuives éclatent à Galatz (Roumanie), probablement à l'instigation des habitants grecs de la ville. Les synagogues sont saccagées, les maisons et les magasins juifs détruits, de nombreux juifs sont tués.

1942.

- 300 juifs soignés dans l'hôpital psychiatrique principal de Riga (Lettonie) sont conduits dans la forêt voisine de Bikerneku pour y être fusillés.

1943. 

- 500 détenus juifs du camp de travail forcé de Siedlce (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka. Un petit groupe parvient à se réfugier dans une forêt voisine, où il résiste aux nazis les armes à la main jusqu'à la fin de 1943.

- 1000 juifs sont tués lors d'une Action des SS et de la police ukrainienne à Sambor (Ukraine).

1944.

- 150 hommes de la communauté de Baja sur le Danube (Hongrie) sont arrêtés et déportés par un commando allemand.

- Un convoi de déportés quitte Athènes pour le camp d'extermination d'Auschwitz.



12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

12 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1463.

- Une croisade ayant été prêchée après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, les croisés, mendiants, moines, paysans et aventuriers se mettent en route en ce jour. Rassemblés en Pologne, ils marchent sur Cracovie, où ils attaquent la population juive. 30 juifs sont massacrés, de nombreux autres blessés.

1940.

Hans frank ordonne de vider Cracovie de tous les juifs

1941.

- Les troupes allemandes occupent Belgrade. Première mesure antijuive promulguée : confiscation des biens. Les juifs doivent quitter leurs maisons. Les Yougoslaves d'origine allemande s'emparent des magasins et des appartements juifs. La synagogue ashkénaze est transformée en lupanar, l'autre en garde-meuble pour les biens confisqués.

1942.

- Début de la première déportation de juifs de Krasnik (province de Lublin) : 2 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- 2 000 juifs qui survivent à Brzezany (Ukraine) sont fusillés sur place par les nazis.

1945. 

- La veille de la libération de Vienne (Autriche) par l'armée soviétique, 9 juifs sont découverts et fusillés.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

1941

- Le Ghetto de Czestochowaest est officiellement créé en ce jour. En juin 1942 la population du ghetto est d’environ 40 à 50.000 Juifs, car environ 15.000 juifs des environs ont été forcés d'entrer dans le ghetto.Les juifs sont entassés dans le ghetto, où le manque de nourriture et la promiscuité les prédisposent aux épidémies et à la famine.

1942. 

- Un train avec 998 déportés juifs quitte Vienne (Autriche) pour Izbica (Pologne).

- Création d'un ghetto dans la ville de Volyn (Ukraine), dont les habitants juifs sont divisés en deux groupes, ceux qui peuvent encore travailler et les autres. 400 juifs seulement sont reconnus bons pour le travail. Les autres seront assassinés.

- 800 juifs sont déportés de Lubartow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

1943.

- Au cours de la nuit, 800 juifs de Rotterdam sont arrêtés par les nazis et transférés au camp de regroupement de Westerbork. De là, ils seront déportés vers les camps d'Auschwitz et de Sobibor (Pologne).

- Plusieurs centaines de juifs qui avaient été déportés de Komarno (Ukraine) à Rudki y sont assassinés en même temps que les 1 500 juifs de Rudki.

1945

- Environ 20.000 juifs rescapés du Südostwall (ligne de défense du sud-est sur la frontière Hongroise) arrivent à Mauthausen après une marche forcée de la frontière Hongroise à travers les Alpes autrichiennes.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.

8 avril, ce jour-là, n'oubliez pas.



1484

- A Arles (France), des moines excitent la population contre les juifs. La communauté est attaquée, 50 juifs environ sont obligés de se convertir au catholicisme. Les autres sont tués.

1941

- Création du Ghetto de Kielce

- Pendant une semaine, 25 000 juifs sont arrêtés dans les rues du ghetto de Varsovie et déportés vers plusieurs camps de travail forcé de la région. La plupart d'entre eux périront.

1942.

- Les SS massacrent 1 500 juifs à Korzeniec (Vilna).

- En deux jours, 2 800 juifs de Kariw (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.

1943.

- En deux jours, 2 300 juifs de Rudki (Varsovie) sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

1945.

- Tous les détenus juifs du camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) sont envoyés, par la marche forcée au camp de concentration de Flossenbürg.

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

6 Avril, ce jour-là, n'oubliez pas

1679

- Autodafé tenu à Palma de Majorque : l'Inquisition espagnole accuse 50 personnes de pratiquer le judaïsme en secret. On les qualifie de « nouveaux chrétiens ». Ils descendent de juifs contraints au baptême. Tous sont condamnés à l'emprisonnement à vie.

1903

- Un pogrome éclate à Kichinev (Moldavie), provoqué et organisé par les autorités locales et le gouvernement russe. En deux jours, 49 juifs sont assassinés et plus de 500 blessés. 2 000 familles se retrouvent sans abri.

1938

- En Allemagne interdiction de toute activité commerciale juive dans le gardiennage, conseil en crédit, courtage en bourse, transactions immobilières...

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Radom dans deux quartiers séparés.

- Création du Ghetto de Czestochowa.

- Début de la construction du camp de concentration de Struthof Natzweiler en Alsace.

- Ouverture du camp de Gross-Rosen, dans l'est de l'Allemagne

- Les troupes allemandes envahissent la Yougoslavie et la Grèce. 145 000 juifs de plus se retrouvent sous le joug nazi.

1942.

- 400 juifs du ghetto d'Otvock (Pologne) sont déportés au camp de travail forcé de Karczev, où ils périssent tous.

1943. 

- 2 020 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

1944

- Les 44 enfants cachés dans la maison d’Izieu (où ont été cachés des centaines d’enfants de mai 1943 à avril 1944) sont arrêtés avec leurs 7 éducateurs, sur les ordres de Klaus Barbie, chef de la gestapo à Lyon. Ils sont envoyés à Auschwitz. Une seule adulte reviendra.

 

2 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

2 avril,ce jour-là, n'oubliez pas.

1265.

- Un pogrome éclate à Coblence, sur le Rhin (Allemagne). 20 juifs, dont des enfants, sont massacrés.

1279.

- Les juifs de Rothampton (Angleterre) sont accusés d'avoir crucifié un enfant chrétien, ce qui provoque la mort cruelle de nombreux juifs à Londres, où leurs cadavres restent pendus dans les rues.

1642.

- Au cours d'un autodafé à Lisbonne, 86 personnes sont accusées de faire partie des judaïsants, soit de descendre de juifs baptisés de force plusieurs siècles auparavant et qui pratiqueraient toujours la religion juive en secret. 2 d'entre eux sont brûlés vifs, 4 sont garrottés avant d'être brûlés, 80 autres sont condamnés aux galères.

1940. 

- Jusqu'au 4 avril, 179 juifs sont massacrées par la Gestapo dans une forêt près de Rosseszyca (Pologne).

1942.

- 64 juifs sont assassinés par les SS dans la ville de Feodossiya (Ukraine).

- 1 000 juifs du ghetto de Kolomyya (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec (Pologne).

1943.

- Liquidation du ghetto de Zloczov (Ukraine). Tous les internés sont fusillés à Jelechowice ou déportés au camp d'extermination de Belzec.

1944.u

- 1 500 juifs d'Athènes sont déportés du camp de Haidon au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les wagons renfermant des juifs espagnols, italiens et portugais sont détachés du convoi pour être déviés vers le camp de concentration de Bergen-Belsen (Allemagne). Les juifs qui survivent au voyage, soit 155 personnes, sont finalement envoyés à Magdeburg où ils seront sauvés par l'armée américaine au moment où les SS s'apprêtaient à les fusiller.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

31 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1283

- Dans la ville de Bad Kreuznach (Allemagne), le juif Ephraim ben Eliezer Ha-Levi meurt rompu sur la roue.

1310

- A Paris, un juif sans doute baptisé de force est brûlé sur le bûcher. Il avait été condamné à mort pour être revenu au judaïsme.

1349

- 4 juifs sont brûlés sur le bûcher dans la petite ville de Mellrichstadt (Allemagne).

1492

- Selon un décret royal promulgué par les monarques espagnols Ferdinand et Isabelle, tous les juifs doivent avoir quitté le territoire espagnol dans les quatre mois. Passé ce délai, prolongé ensuite jusqu'au 3 août, ceux qui seront découverts deviendront passibles de la peine de mort.

1935

- Pour la garde des camps de concentration, des unités spéciales de SS sont formées : ce sont les fameux « Totenkopfverbände » (unités à tête de mort).

- 
Il est interdit aux musiciens juifs professionnels d’exercer leur métier.

1941

- Un ghetto est créé à Kielce (Pologne), destiné à contenir 28 000 juifs. 3 000 internés viennent de Lodz/Litzmannstadt. En raison des mauvaises conditions sanitaires et du surpeuplement, 4 000 juifs meurent dans l’année par suite d’une épidémie de typhus. En même temps, malgré le manque de place, les juifs de la province continuent à être amenés dans le ghetto.

1942

- Un premier transport quitte la petite ville d'Opole Lubelskie (Pologne) à destination du camp d'extermination de Belzec.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, outre les 4 000 juifs de la ville, 2 000 réfugiés d'Autriche et 2 500 juifs de Pulawy vivaient à Opole Lubelskie.

- 6 000 juifs sont déportés en quatre transports du ghetto de Stanislavov (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec.

- 

La Gestapo attaque le ghetto de Minsk (Biélorussie) pour y écraser la résistance.

1943

- Un transport de 85 juifs quitte Vienne (Autriche) à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Le nombre des déportés juifs Hollandais est de 52.403 depuis le début des déportations. Ils seront 105.000 à la fin de la Guerre. 5.000 seulement reviendront.

- A cette date, 49.906 juifs ont été déportés de France

 

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

30 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1941

- Constitution définitive du Ghetto de Lublin.

1942

- 

200 détenus juifs du camp de travail de Trawniki (Pologne) sont assassinés par les SS.

- 1 000 juifs du ghetto de Kalusz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.

- Massacre au ghetto de Stanislawow en Galicie, suivi de l'incendie du ghetto qui durera plusieurs semaines.

- Arrivée du premier convoi de France parti de Compiègne le 27 mars 1942, 1112 hommes déportés, 19 survivants en 1945 .

1943

- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 101 juifs déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

- 1 255 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor (Pologne).

1945

- 9 juives s’évadent du camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne). Elles sont reprises par les nazis et tuées le jour même.

28 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



28 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1871.

- Un pogrome éclate à Odessa (Ukraine). Il dure quatre jours.

1900. 

- A Konitz (Allemagne), après la découverte du cadavre d'un jeune homme, plusieurs juifs sont accusés d'avoir commis un meurtre rituel. Des émeutes antijuives éclatent, la synagogue de la ville est attaquée. Finalement, un des accusés, Moritz Lewy, est condamné à quatre ans de prison. Il sera gracié ensuite par l'empereur Guillaume II.
La population juive de Konitz décroît, ruinée par l'agitation antisémite.

1919

- Un juif est tué au cours d’un pogrome auquel se livrent les soldats de Zaporojski à Tchernigov (Ukraine).

1933

- Goebbels organise le boycott des magasins tenus par des Juifs à Berlin. Le boycott sera rendu obligatoire pour les membres du parti en 1935.

1942

- 1 500 juifs de Drohobycz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne), où ils périssent tous.

- Le premier train de victimes françaises part ainsi pour Auschwitz le 28 mars 1942,

1944.

- Un transport quitte le camp de Risiera di San Sabba, (unique camp de concentration allemand en Italie), à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 25 juifs malades et âgés d'une maison de retraite de Trieste font partie des déportés.

- 600 juifs de Borislav (Ukraine) sont transportés au camp de Plaszow, près de Cracovie, d'où ils sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

02/04/2015

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

25 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1350.

- Dans la ville d'Eger (Bohême), la foule, excitée par le sermon d'un franciscain, se rue au pillage. Toute la communauté juive est massacrée, à l'exception de Meïr, architecte de la synagogue locale, de sa mère et de sa femme.

1919.

- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome dans la ville de Romanov (Volhynie). 8 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés.

- Les troupes de l'Armée nationale ukrainienne occupent la ville de Tetiev (Ukraine). 2 000 juifs se réfugient dans la synagogue. Les soldats y mettent le feu. Le bâtiment est entièrement détruit. De nombreux autres juifs sont tués par des soldats armés de sabres. Au total, 4 000 des 6 000 juifs de Tetiev périssent.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942

- En septembre 1941, le premier ghetto de Galicie avait été créé à Tarnopol (Ukraine). 12 500 juifs s’y trouvaient internés. En ce jour le massacre commence : 1 000 juifs sont fusillés par un commando allemand dans une forêt voisine.

- Les SS arrêtent 105 juifs dans le ghetto de Glebokie (Biélorussie) et les fusillent. Les jeunes juifs du ghetto cherchent alors à rejoindre les partisans soviétiques qui opèrent dans les bois.

- 

Un transport de plusieurs centaines de juifs originaires de Bratislava (Slovaquie) quitte le camp de travail de Sered à destination du camp d’extermination d’Auschwitz.

- Départ du camp de Drancy avec 1008 déportés pour le camp de Sobibor, 970 seront gazés à leurs arrivée, on ne connaît que 5 hommes survivant à la libération.

1943.

- Un deuxième transport de 2 500 juifs de Skopje (Yougoslavie) part pour le camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

- Liquidation du ghetto de Zolkiev (Ukraine), où 2 000 juifs sont assassinés. 100 jeunes hommes et 70 femmes juives sont déportés au camp de travail forcé à Janovska, à Lwow (Ukraine).

- 1 008 hommes et femmes quittent le camp de regroupement de Drancy à destination du camp d'extermination de Sobibor (Pologne). 970 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 5 juifs seulement vivent encore à la libération

1944

- En ce jour, de nombreux juifs d’Athènes sont arrêtés et déportés par les SS au camp d’extermination d’Auschwitz.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.