27/05/2015

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

23 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.


1536.

- La deuxième bulle du pape Paul III instaure les tribunaux de l'Inquisition au Portugal, ouvrant la voie aux meurtres les plus cruels.

1919. 

- 6 juifs sont massacrés à Novo­Konstantinov (province de Podolie) lors d'un pogrom que déclenchent des bandes dirigées par Hepel, un allié de l'Armée nationale ukrainienne.

1938.

- 120 personnes, dont 50 juifs, sont déportées de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Dachau. Les juifs sont particulièrement maltraités par leurs gardiens au cours du voyage.

1941

- Himmler autorise le service de santé de la Luftwaffe à effectuer des expériences dans les camps.

1942.

- Un juif est pendu par la Gestapo à Warta (Pologne).

- Un premier groupe de 2 000 juifs est déporté du ghetto de Wlodava (du côté de Lublin) au camp d'extermination de Sobibor.

1943. 

- Le ghetto de Przemyslany (Ukraine) est liquidé. La ville est déclarée « purifiée de ses juifs ».

- A Jezierzany (Ukraine), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.

14/04/2015

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

27 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.


1247.

- Une petite chrétienne est trouvée morte à Valréas dans le Dauphiné). Selon la rumeur, les juifs ont tué l'enfant afin d'accomplir un meurtre rituel. 3 juifs de Valréas sont immédiatement arrêtés, torturés et brûlés sur le bûcher. Par la suite, d'autres juifs de la région sont eux aussi arrêtés, torturés puis brûlés.

1605.

- Un autodafé se déroule dans la ville d'Evora (Portugal). Un juif clandestin, qualifié de « judaïsant », est livré au bras séculier par l'Inquisition afin d'être brûlé vif.

1941

- La Roumanie prend des mesures antisémites en ordonnant notamment la séparation des Juifs d’avec le reste de la population.

1942

- Les notables et intellectuels juifs, arrêtés par les nazis le 12 décembre 1941 lors d’une rafle à Paris, sont déportés vers les camps d’extermination de l’Est.

- Un convoi de 1 112 déportés du camp de transit de Compiègne (France) part pour le camp d’extermination d’Auschwitz. Les juifs français étant encore protégés, le convoi comprend surtout des juifs de nationalité étrangère. 19 d’entre eux seulement survivent jusqu’à la libération d’Auschwitz, en 1945.

- Goebbels mentionne dans son journal que les juifs sont déportés à l'Est : « On y fait emploi des procédés assez barbares et qui ne méritent pas d'être décrits de plus près. Peu de Juifs y survivent ».

- Drancy le Bourget : première déportation massive de Juifs Français : 1.148 hommes sont emmenés au camp d'Auschwitz, 19 personnes en reviendront vivantes.

- Mise en service de la chambre à gaz de Mauthausen.

1944

- Avec l’approche de l’Armée Rouge, les allemands entreprennent des actions de liquidation des ghettos de Riga, Vilna et Kovno. Dans cette dernière ville, des centaines d’enfants sont assassinés. certains parents empoisonnent leurs enfants pour leur éviter un tel sort.

- Un convoi de 1 000 hommes et femmes quitte Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz. A leur arrivée, 480 d'entre eux sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. Seuls 185 de ces déportés, dont 60 femmes, survivent jusqu'à la libération du camp par les Russes, en 1945.

- Les policiers juifs du ghetto de Riga (Lettonie), commandés par Levine, aident le mieux possible la résistance clandestine du ghetto. La Gestapo découvre leurs activités et convoque les 140 policiers au siège de l'autorité allemande d'occupation. Ils y sont torturés et 40 d'entre eux, les plus élevés dans la hiérarchie, sont fusillés. Les autres sont renvoyés dans le ghetto.

- endant deux jours, 2 000 juifs sont assassinés à Kaunas (Lituanie). Les victimes sont, pour la plupart, des enfants et des vieillards.

02/04/2015

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 mars, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1606

- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.

1941

- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.

1942.

- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.

- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze

- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.

- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.

- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.

- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.

- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.

- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.

1943

- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.

1944.

- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.

- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.

- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.

02/03/2015

2 mars, ce jour-là, n'oubliez pas 



2 mars, ce jour-là, n'oubliez pas

 

1704

- Un autodafé se déroule dans la ville de Coimbra (Portugal). Les descendants de juifs baptisés plusieurs siècles auparavant sont accusés de pratiquer le judaïsme en secret. Plusieurs d'entre eux sont condamnés à périr sur le bûcher.

1941

- 25 juifs originaires de Plock sont fusillés par la Gestapo à Imielnoca (Pologne).

1942

- Dans le ghetto de Minsk (Biélorussie). 5 000 juifs sont assassinés. Un groupe de résistants juifs lutte contre les SS et leurs collaborateurs soviétiques.

- 900 juifs du ghetto de Krosnowiece (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Chelmno.

- Gazage de 164 prisonniers de guerre soviétiques au camp de Mauthausen.

1943

- 1 105 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork (Pays-Bas) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor (Pologne).

- Un train transportant 1 000 hommes et femmes entassés dans des wagons à bestiaux quitte la France. Il y a dans ce convoi des juifs de diverses nationalités, regroupés au camp de Drancy en attendant leur déportation vers le camp d'extermination d'Auschwitz. 881 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 8 juifs seulement survivront.

1944

- A Birkenau, un représentant de la Croix Rouge rencontre 3 860 détenus, vivant dans des « quartiers de famille ». Le représentant n’est pas autorisé à voir les autres détenus. 5 jours plus tard, ils sont tous gazés.

24/12/2014

24 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

24 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

1496

- Le roi de Portugal, Manuel 1er, décrète l’expulsion de tous les juifs de ses territoires. Cela est particulièrement grave, car beaucoup de juifs espagnols ont fui au Portugal pour échapper à l’Inquisition dans leur pays d’origine. Les juifs doivent quitter le territoires portugais dans les dix mois. Ce délai écoulé, ils risquent la confiscation de leurs biens au profit de la Couronne et la mort.

1939

- 

Les nazis incendient la synagogue de Siedlce (Pologne).  Au début de la guerre, la communauté compte 15 000 Juifs, soit près de la moitié de la population.

1940

- Fermeture de Grafeneck, où 10.654 malades ont été gazés.

- Expulsion de Cracovie de 11.000 juifs supplémentaires. Il reste à Cracovie quelque 15.000 juifs enfermés dans le ghetto du quartier de Podgorce

1942

- Le soir de Noël, plusieurs milliers de juifs sont rassemblés dans le ghetto de Stanislavov (Ukraine) pour être conduits dans la cour de la prison de cette ville. Ils doivent passer les fêtes chrétiennes sans abri : beaucoup d’entre eux meurent de froid. Plusieurs juifs sont fusillés.

- 218 ouvriers juifs du camp de travail forcé de Kopernik, près de Minsk Mazoviecki (Pologne), doivent quitter le camp pour être fusillés par les SS.

1943

- 64 juifs parviennent à s’enfuir du ghetto de Kovno (Lituanie). 45 d’entre eux seront repris et tués par les SS.

1944

- Dans Budapest encerclé par les forces soviétiques, les actes de terreur des fascistes hongrois, les Croix fléchées, contre les juifs atteignent leur apogée. Ils attaquent un orphelinat dépendant de la Croix-Rouge internationale et du Conseil juif, tuant 3 femmes et 3 enfants. Un peu plus tard, 5 autres enfants et 1 enseignant seront assassinés.

15/12/2014

15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

15 décembre, ce jour-là, n'oubliez pas.

1647

- Isaac de Castro Tartas meurt à Lisbonne en récitant le Chema, la prière juive exaltant le Dieu unique. Vivant au Brésil, lors d'une visite à Bahia, qui dépendait du royaume de Portugal, il fut arrêté par les sbires de l'Inquisition et transféré à Lisbonne. Il resta fidèle à la foi juive jusqu'à la fin et fut brûlé vif avec 5 autres accusés.

- 60 personnes sont condamnées à la prison à perpétuité.

1658

- Lors d'un autodafé tenu dans la ville de Porto (Portugal), 90 judaïsants sont jugés. 6 hommes et 1 femme sont brûlés sur le bûcher. Les autres sont condamnés à des peines de prison.

1941

- Pendant deux jours, 3 500 juifs de Liepaja (Lettonie) sont massacrés par les SS et des collaborateurs lettons.

- es SS et des volontaires lituaniens fusillent 3 000 juifs à Kovno (Lituanie).

1942

- La police fusille 10 juifs originaires de Gostynin et de Wloclaweck dans la forêt de Suchodebski, à Lanieta (Pologne).

1943

- 2 504 juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'extermination d'Auschwitz.