27/05/2015

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

15 mai, Ce jour-là, n'oubliez pas.

1919.

- 4 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et commandées par Volynetz se livrent à un pogrome de trois jours à Hachtchevaty (province de Podolie).

- 10 juifs sont massacrés et de nombreux autres grièvement blessés au cours d'un pogrom auquel se livrent à Monastiristch (province de Podolie) des groupes commandés par Klimenko, allié à l'Armée nationale ukrainienne.

- 23 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés quand des bandes alliées à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent durant cinq jours à un pogrom à Khmelnik (province de Podolie).

1938

- Tous les juifs d'Autriche reçoivent un ordre d’expulsion

1939

- Ouverture du camp de Ravensbruck pour les femmes. Le camp a fermé en avril 1944, Plus de 90 000 femmes y sont mortes.

1940. 

- 30 juifs se suicident après l'entrée des Allemands à La Haye.

- 2 prisonniers de guerre juifs sont assassinés par les nazis à Biala Podlaska (Pologne).

1941

- Une loi condamne les Juifs aux travaux forcés en Roumanie.

- Himmler autorise le Dr Sigmund Rascher à pratiquer des expériences médicales sur des prisonniers à Dachau.

1942

- Interdiction aux Juifs de posséder chiens, chats, oiseaux ...

- Dannecker exige que 100.000 Juifs français soient déportés, à raison de trois convois de mille personnes par semaine. Bousquet s'engage à livrer aux Allemands 10.000 Juifs apatrides de la zone libre.

1942. 

- Des résistants juifs s'évadent du ghetto de Stolpce (Biélorussie) et rejoignent des partisans dans les bois.

- Un train quitte Vienne (Autriche) avec 1 006 juifs déportés à Izbica (Pologne).

1943.

- En une semaine, 14 000 juifs sont déportés de Piotrkov (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1944.

- Début de la déportation des juifs internés dans la briqueterie de Kosice (Tchécoslovaquie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

- 878 hommes et femmes sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp de concentration de Kaunas. 16 hommes juifs seulement survivent jusqu'à la libération.

- Un transport quitte Nagyszöllos (Hongrie) avec 3 400 juifs déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Début de la déportation de 26 000 juifs détenus dans la ville de Munkacs (Ukraine ). 14 000 d'entre eux sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Les juifs de Hongrie sont déportés. Malgré leurs revers militaires, les nazis continuent, jusqu'au bout, d'acheminer les trains vers les camps.
Sur ces 435 000 Juifs provinciaux rapidement déportés du 15 mai au 8 juillet 1944, avec l'aide des forces de l'ordre hongroises, seuls 10 % ont été mis au travail forcé, les autres étant exterminés à l'arrivée à Birkenau.



10/05/2015

3 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.

3 mai, ce jour-là, n'oubliez pas.



1096.

- Des participants à la première croisade encerclent la synagogue de Spire, où se trouve l'une des plus anciennes communautés d'Allemagne, espérant tuer les juifs à la sortie. Mais ceux-ci ont été prévenus. 11 juifs, découverts hors de leur maison, sont massacrés.

1679.

- Lors du quatrième autodafé qui a lieu à Palma de Majorque, 46 personnes sont accusées d'être des judaïsantes, soit de descendre de juifs convertis par force et de pratiquer toujours la religion juive. Elles sont condamnées à la prison perpétuelle et tous leurs biens sont confisqués au profit de l'Église et de la Couronne.

1880

- Du 3 au 5 mai a lieu des pogroms à Odessa

1919.

- 13 juifs sont noyés au cours d'un pogrome déclenché à Gornostaipol (Ukraine) par les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et quelques groupes cosaques.

1920.

- 14 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées lors d'un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne dans la ville de Miastkovka (Ukraine).

1939.

- En Hongrie, la deuxième loi sur les juifs est promulguée. Elle leur interdit d'être ou de devenir juge, avocat, enseignant ou député.

1942.

- Les membres du Conseil juif de Bilgoraj (du côté de Lublin) sont fusillés pour avoir refusé de coopérer avec la Gestapo.

1944.

-10 000 juifs supplémentaires viennent s'ajouter aux 12 000 déjà enfermés dans une briqueterie à Kolozsvar (Roumanie). Tous seront déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

 - 35 000 juifs sont déportés du ghetto surpeuplé de Nadyvarad (Grosswardein, Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.

1945.

- Les bateaux prisons Cap Arcona et Thielbach sont coulés devant Neustadt (Holstein, Allemagne). De nombreux juifs figurent parmi les victimes.

- 233 juifs hongrois de Debrecen sont fusillés dans le village de Persenbeug (Autriche) et leurs cadavres brûlés.

- A Lubeck, 500 Juifs sont tués en essayant d’atteindre un bateau contenant 7 000 Juifs qui doivent être évacués.

21/01/2015

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

21 janvier, ce jour-là, n'oubliez pas.

 

1268

- A Saint-Antoine, près de Paris, un juif baptisé de force est arrêté sur ordre de la municipalité pour être revenu au judaïsme. Comme il a le courage de rester ficèle à la foi juive, il est brûlé vif sur le bûcher.

1349

- Les persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire, avec leurs fausses accusations contre les juifs, touchent la communauté de Feldkirch (Autriche), causant de terribles souffrances à ses membres. Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de détruire tous les chrétiens, les juifs sont brûlés sur le bûcher. 

Les juifs de Messkirch (Allemagne) connaissent un sort identique. Accusés, comme souvent à l'époque, d'avoir empoisonné les puits, ils périssent dans les flammes des bûchers.

1919

- 

La communauté juive de Bobrinets (Ukraine) subit un pogrome déclenché par des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 10 juifs sont massacrés, beaucoup plus sont blessés ou mutilés.

1938

- Le gouvernement roumain abolit les droits de la minorité juive. De nombreux juifs perdent la nationalité roumaine.

1941

- En Roumanie, la garde de fer se révolte contre Antonescu et l’armée. Dans la mêlée, la garde attaque les Juifs, en tuant 120, certains pendus sur des crochets à viande avec l’inscription « viande cachère » sur eux.

1942

- 

Les fascistes hongrois provoquent une émeute à Novi Sad (Yougolasvie). Elle sert de prétexter pendant trois jours contre la population juive de la ville. 1 400 juifs sont chassés de leur maison. Certains sont fusillés dans les rues, les autres conduits vers les rives du Danube. Là, hommes, femmes et enfants sont abattus devant les trous percés dans la glace du fleuve. Les juifs habitaient Novi Sad depuis le XVIe siècle.

1943.

- Au cours de la nuit, l'asile psychiatrique juif Het Apeldoornse Bos, près d'Apeldoorn (Pays-Bas), est évacué par les SS. 869 malades mentaux, hommes, femmes et enfants, et 52 membres du personnel hospitalier sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

- Une nouvelle déportation frappe le ghetto de Grodek Jagiellonski ( d'Ukraine). 1 000 juifs sont envoyés au camp d'extermination de Belzec.

28/06/2014

28 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

28 juin, ce jour-là, n'oubliez pas.

 



1286 



- 40 juifs sont tués dans les villes voisines de Boppard et d’Oberwesel (Allemagne) à la suite d’une accusation de meurtre rituel.  L’accusation provoque des émeutes antijuives dans toute la région, au cours desquelles de nombreux juifs sont tués. 



1919

- 11 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées quand des révoltés commandés par des alliés de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom dans la ville d’Itchnia (district de Tchernigov). 



1941



- Les 65 juifs d’Unter-Stanestié (Roumanie) sont répartis en groupes par les habitants ukrainiens et conduits dans divers centres de torture où ils sont mis à mort. Parmi les victimes figurent le rabbin Friedländer et ses deux fils.



- Le lendemain de la seconde occupation de Bialystok, la première ayant eu lieu en septembre 1939 après l’invasion de la Pologne, les soldats allemands mettent le feu à la synagogue locale, tuant plus de 1 000 juifs qu’ils y ont enfermés. Ce jour reste connu comme le « Vendredi rouge ».



- Un camp de concentration pour 1 500 juifs est établi à Kaunas (Lituanie) dans le « fort n° 7 », surveillé par des fascistes lituaniens qui se livrent aux exécutions. Le camp est divisé en deux parties, l’une pour les femmes et les enfants, l’autre destinée aux hommes. 



- Les troupes allemandes occupent Zolkiev (Ukraine), où résident 5 000 juifs. La synagogue est incendiée et de nombreux juifs sont assassinés. La communauté doit verser une amende de 250 000 roubles, 5 kilos d’or et 100 kilos d’argent dans les trois jours.



1942



- 983 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.



- 1 038 juifs sont déportés du camp de regroupement de Beaune-la-Rolande (France) au camp d’extermination d’Auschwitz., 35 personnes seulement seront encore vivante à la libération. 



- 30 juifs sont fusillés par les SS quand ils entrent dans Krynki (province de Bialystok). Trois jours plus tard, la synagogue est incendiée. 



- 5 000 juifs sont déportés en trois transports de Czernovitz (Bukovine) au ghetto de Moghilev  (Ukraine). La majorité d’entre eux meurt en cours de route.

- Les Juifs de Belgique sont contraints à porter l'Etoile jaune. Des milliers d'entre eux sont forcés de travailler pour l'organisation Todt.

- 
Début de l'extermination massive des Juifs à Birkenau par Zyklon B.

1944.

- Les SS fusillent 540 juifs près de l'ancienne usine de papeterie Profintern, dans le camp de concentration de Borissov (Biélorussie).

- 7 500 juifs de Debrecen (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz .

- 38 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp d'extermination d'Auschwitz.